13/03/2012

Entre chien et loup / Les Temps nouveaux, T.2 / Warnauts, Raives / Le Lombard / coll.Signé

 

Entre chien et loup ,Les Temps nouveaux, Warnauts, Raives ,Le Lombard,Signé

La seconde guerre mondiale s’enfonce de plus en plus dans les anales de l’Histoire. Avec la disparition de la génération qui l’a vécue, elle fait de moins en moins partie de notre quotidien, si ce n’est à titre anecdotique ou dans un but de soutien narratif, où elle fait office de décor comme un autre. Plus inquiétant encore, elle fait office d’épouvantail à peu de frais, agité par des politiciens qui n’osent pas prendre leurs responsabilités. Car la guerre est permanente. Les armes tuent tous les jours dans le monde. La haine se déverse à flots perpétuels. Mais évoquer cette réalité d’ici et maintenant, c’est bien plus risqué évidemment. Revenons-en à la BD de Warnauts et Raives. Rare sont les ouvrages qui s’attachent à décortiquer ces événements pour ce qu’ils sont et à analyser leur impact sur la vie des gens qui les ont vécus. Là se situe le véritable acte de témoignage, honnête et franc. Ce diptyque installe d’abord les personnages et le contexte, alors que la guerre en est à son commencement. Puis, dans ce deuxième opus, la guerre s’achève. Les frustrations émergent au grand jour. Chacun tente de faire son examen de conscience. D’autres jugent et punissent. Tous doivent réapprendre à vivre et plus seulement à survivre. « Entre chien et loup », deuxième tome des « Temps nouveaux », par Warnauts et Raives, aux éditions Le Lombard, collection Signé.


M.Descornet

 

20:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entre chien et loup, les temps nouveaux, warnauts, raives, le lombard, signé |  Facebook |

17/04/2011

Les Temps nouveaux / T.1 / Warnauts, Raives / Le Lombard

tpsnveaux1.JPG

En Belgique, dans les années trente, alors que le nazisme montait en Allemagne, un mouvement nationaliste belge catholique d’extrême droite voyait le jour et remportait quelques succès électoraux, surtout grâce à la personnalité de Léon Degrelle. Lors de l’occupation allemande, le parti Rex versa dans le fascisme et la collaboration pure et dure. Cette page sombre de l’histoire politique de Belgique, bien souvent occultée, sert de terreau fertile à l’imagination de Warnauts et Raives. Ils situent leur récit à la veille de l’éclatement belliqueux mondial, au cœur des Ardennes wallonnes. Thomas choisi ce moment pour y faire son retour après de nombreuses années passées au Congo, alors colonie belge. Il est en froid avec son frère Charles qui a épousé son amour de jeunesse et ne partage pas ses convictions. Les deux frères ont des conceptions politiques diamétralement opposées. Thomas, le cynique forgé par l’aventure, ne partage pas le conservatisme de Charles, engagé dans le rexisme. Cette dualité, ces tensions intrafamiliales représentent une honnête transposition des luttes intestines qui secouent alors la société belge dans son ensemble. Adoptant un point de vue historico-politique à travers un prisme social, Warnauts et Raives, ce duo d’auteurs inséparable porte un regard vitriolé sur « Les Temps nouveaux », titre de leur nouvelle série acide aux éditions Le Lombard.

 

M.DESCORNET

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : les temps nouveaux, warnauts, raives, le lombard |  Facebook |