15/08/2012

Le monastère de la vieille forêt / Chinn, T.2 / Escaich, Vervisch / Bamboo

chinn2.jpg

 

Les connaisseurs en arts martiaux auront immédiatement identifié ce fameux monastère, et auront été interpellés par ce qualificatif de vieille forêt. Le décor de cette histoire est un lieu de légende. Ce monastère abrite une communauté de moines dont il se dit que leur technique surpasse en puissance toute les armées. Fort de cette réputation, les moines ne sont jamais inquiétés. Mais un espion mongol se présente un jour aux portes du monastère et, par ruse, parvient à recueillir une information capitale, les moines se sont installés dans une douce oisiveté et ont perdu leur savoir-faire. Ils ne savent plus se battre. Aussitôt informé de cette aubaine, l’armée mongole fait route vers la Chine pour l’envahir. De son côté, l’empereur a lui aussi été informé de la faiblesse des moines et lance son armée à l’assaut du monastère dissident. C’est alors qu’entre en scène un trio de maîtres de kung fu qui passaient justement dans les environs. Ils sont sollicités par les moines pour leur enseigner l’art martial. Cette plaisante série d’aventure ne montre aucune prétention. Cette humilité affichée s’accorde parfaitement avec le sujet traité. L’humour agrémente parcimonieusement les pages de cette BD tout public, gentiment instructive, agréablement dessinée. « Le monastère de la vieille forêt », deuxième tome de « Chinn », par Escaich et Vervisch, aux éditions Bamboo.

 

 

M.Descornet

 

20:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le monastère de la vieille forêt, chinn, escaich, vervisch, bamboo |  Facebook |

30/06/2012

Frontier Force / Hell West, T.1 / Vervisch, Lamy / Sandawe

 

hellwest1.jpg

Les WSA, les White States of America, s’étendent toujours plus vers l’ouest, mais il y a une frontière qui reste infranchissable, celle qui sépare les hommes des monstres. L’ouest du Mississipi est en effet infesté de créatures terrifiantes qui mobilisent des forces occultes pour combattre les humains. Face à la magie noire, les pétoires font figure de ridicules cure dents. La lutte est inégale. Les indiens maîtrisent eux aussi quelques puissances surnaturelles. Ils s’associent néanmoins avec réticence à l’homme blanc. Dans ce far-west impitoyable, des hommes, des femmes et des enfants disparaissent sans laisser de traces. On dit qu’ils sont dévorés par les monstres. Mais les pires monstres ne sont peut-être pas ceux que l’on croit. Le sergent Outburst pourrait bien tirer cette affaire au clair. Il a déjà fort à faire puisque le président des WSA a annoncé sa venue et que les menaces ne manquent pas, entre un prédicateur aux méthodes radicales et une lieutenant-colonel mythomane. Ce western à la sauce fantastique intrigue et fascine. Le dessin a de quoi séduire lui aussi. Le travail sur les noirs mérite une mention spéciale. Peu de dessinateurs contemporains accordent encore autant d’attention à l’équilibre des noirs, se retranchant derrière la mise en couleurs souvent par facilité. Un album exemplaire à plus d’un titre. « Frontier Force », premier tome de « Hell West », par Vervisch et Lamy, aux éditions Sandawe.


M.Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : frontier force, hell west, vervisch, lamy, sandawe |  Facebook |

29/03/2009

Le monastère de la vieille forêt / Chinn, T.2 / Vervisch, Escaich / Bamboo

Cette série humoristique prend place il y a environ deux mille deux cents ans. Muscle Flamboyant et Sagesse Eternelle, deux amis voyageurs aux noms évocateurs, fuient l’armée de l’empereur. Dans ce nouvel épisode de leurs tribulations, ils vont se voir confier une mission prestigieuse. Le décor de leurs exploits est monastère réputé pour la perfection du kung fu des moines guerriers qui l’habitent et qui défendent la région contre les invasions barbares. Mais les moines ont perdu leur connaissance ancestrale de l’art martial. Muscle Flamboyant et Sagesse Eternelle, qui sont des maîtres en la matière, vont s’atteler à la dure tâche de les remettre à niveau. Le temps leur est compté. Tant les barbares que l’empereur ont eu vent de l’incompétence des moines et s’activent pour reprendre le contrôle de la région. L’histoire de Chine est l’une des plus tumultueuses. Cet immense pays rayonne mondialement depuis des millénaires dans des domaines variés qui vont de l’art dans ses plus impressionnants raffinements à la politique dans ce qu’elle a de plus révoltante. La richesse de son épopée historique est rythmée par les différentes dynasties qui ont dirigé l’empire. L’écriture, apparue très tôt en Chine, a grandement contribué à la transmission du savoir. Ce récit prend des libertés mais au bénéfice de l’humour : « Le monastère de la vieille forêt », deuxième tome de « Chinn » par Vervisch et Escaich, aux éditions Bamboo.


BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bamboo, le monastere de la vieille foret, chinn, vervisch, escaich |  Facebook |