23/09/2010

Faites-la taire / Sisco, T.2 / Benec, Legrain / Le Lombard / coll.Troisième vague

 

sisco2.JPG

Ce deuxième tome conclut l’action initiée dans le premier. Cette affirmation est assez plate, mais elle résume bien l’histoire. Car pour tout dire, cette série ne convainc pas. Derrière une façade alléchante, à savoir le dessin très plaisant de Legrain, le contenu laisse sérieusement à désirer. Le héros est un assassin au service de l’état français. Sisco résout les problèmes de manière radicale, au nom de la raison d’état. C’est lors d’une de ces missions qu’un témoin le surprend et le filme dans ses œuvres avec son gsm. Une chasse à l’homme conduit le département à identifier une journaliste qui possède à présent l’enregistrement compromettant. Sisco l’a presque rattrapée. Mais une menace pèse sur lui. Il est victime d’un jeu de pouvoir au sein du département. Tous les coups sont permis, particulièrement les plus bas. Et bien sûr avec des méthodes radicales. On ne change pas une recette qui marche. Dans le premier tome, l’intrigue n’arrivait pas à décoller. Tout au plus y avons-nous découvert le profil du personnage principal, un tueur froid, antipathique, sans idéal ni remord, auquel le lecteur aura du mal à s’identifier. Avec le deuxième tome de « Sisco », on aurait pu s’attendre à un approfondissement de l’intrigue. Grosse déception, il n’en est rien. « Faites-la taire », par Benec et Legrain, aux éditions Le Lombard, collection Troisième vague.

 

BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : faites-la taire, sisco, benec, legrain, le lombard, troisième vague |  Facebook |

29/07/2010

Au Nom du Président / I.R.$., T.12 / Desberg, Vrancken / Le Lombard / coll.Troisième vague

irs12.JPG
Cet épisode apporte son important lot de réponses aux nombreuses questions sur la vie personnelle de Larry Max, contrôleur fiscal de poigne au service de l’Internal Revenue Service, le fisc américain. Dans l’album précédent, Larry rencontrait enfin la mystérieuse Gloria, avec laquelle il entretenait une longue relation téléphonique, notre héros tourmenté va aller de découverte en découverte. Il aura ainsi des explications sur l’assassinat de ses parents. Ce dénouement ne se fait pas sans un lourd prix à payer. Alors que certains protagonistes tirent leur révérence, d’autres entrent en scène, dont une charmante jeune femme qui agrémentera sûrement de sa présence les prochaines enquêtes de Larry Max. Graphiquement, la série se poursuit avec une technique au lavis qui lui confère un réalisme accru. Ce souci du détail s’accorde parfaitement avec un scénario bien huilé, extrêmement solide, reposant sur un socle documentaire fouillé. On est loin des séries qui surfent sur la vague Largo Winch, loin de cette déferlante de sous-produits médiocres. Non, ici, il faut reconnaître tout le mérite d’une intrigue soignée, de personnages au profil psychologique complexe et d’une mise en images irréprochable. « Au Nom du Président », douzième tome de « I.R.$. », par Desberg et Vrancken, aux éditions Le Lombard, collection Troisième vague.

 

 

BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : au nom du président, i.r.$., desberg, vrancken, le lombard, troisième vague |  Facebook |

17/05/2010

Petra / All Watcher, T.3 / Desberg, Queireix / Le Lombard / Troisième Vague

allwatcher3

Intriguant, rigoureux, sérieux et incroyables retournements de situation. Inévitablement c’est ce qui nous reste comme souvenir après avoir, impatients, refermé ce superbe et impressionnant récit de science-fiction. Car impossible de réellement souscrire aux incroyables révélations sur un sombre individu réfugié dans les souterrains de l’insondable réseau secret, international, qui régit nos sous. Instinctivement, en regardant la somme d’intéractions, le risque de subtilisation indécelable n’est pas réduit. Suffisamment d’indices révèleraient que, sciemment, un individu riche et sournois peut s’immiscer tel un rapace sauvage à l’intérieur de nos ressources, une sphère intime, respectée, sacrée. L’inaccessible doit le rester, et surtout indéfiniment. Récuser notre suprématie sur cet incontournable respect signifie immanquablement récuser la supériorité de l’individualisme et peut induire une révolution sourde. L’insidieux, rusé et savant innovateur qui réside derrière un sobriquet inquiétant ressemble à un sombre, irrévérencieux et revèche sacripant. Inattendu, il se révèlerait de sexe intérieur. Risible ou pas, d’une stature incroyable ou remarquable, sûrement incontrôlable. Pas rassurant ! Sottises infinies ou réalité structurée. L’Internal Revenue Service y implique ses représentants les plus sophistiqués. « Petra », troisième tome de « All Watcher », par Desberg et Queireix, aux éditions Le Lombard, collection Troisième Vague.

 

BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : desberg, le lombard, troisieme vague, petra, all watcher, queireix |  Facebook |

23/04/2010

Baptême du feu / Alpha. Premières armes, T.1 / Herzet, Loutte / Le Lombard / coll.Troisième vague

alpha1eresarmes1

Le succès de la série « Alpha » est notamment du à la qualité de son scénario, très fouillé et cohérent, et à un dessin réaliste charmeur. Youri Jigounov a récemment relancé sa série en auteur complet. Parallèlement, voici que l’éditeur nous propose de découvrir les débuts du héros en tant que jeune sergent, membre d’un commando d’élite. Dwight Delano Tyler n’est pas encore l’agent Alpha lorsqu’il prend part à la libération d’otages, une affaire liée à de l’espionnage industriel. En effet, derrière les pirates de l’air se cachent des commanditaires influents. La société Thirdnail Incorporated a passé un accord secret avec les firmes informatiques les plus importantes pour équiper tous les ordinateurs d’un composant espion. L’opération est une réussite. Elle permet de collecter et de vendre des informations de toutes natures au plus offrant, un marché juteux. Mais un grain de sable va se glisser dans cette belle mécanique. Le soldat Tyler ne sait pas dans quelle partie d’échec il joue, ni l’enjeu dont il retourne. Mais sa forte personnalité, son sens aigu de la déduction et ses aptitudes au combat vont émerger et le mener au fin mot de l’histoire. « Baptême du feu », premier tome très convaincant de « Alpha. Premières armes », par Herzet et Loutte, aux éditions Le Lombard, collection Troisième vague.

 

BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alpha, herzet, le lombard, troisieme vague, premieres armes, loutte, bapteme du feu |  Facebook |

25/02/2010

Ne tirez que sur ordre / Sisco, T.1 / Benec, Legrain / Le Lombard / coll.Troisième vague

Cette nouvelle série s’inscrit sans honte dans la lignée des BD d’action liées aux coulisses du pouvoir, un genre qui connaît un franc succès depuis la série « XIII » de Van Hamme et Vance. « Sisco » s’affirme avec fierté. Et quand on dit fierté, on pense forcément à la France. Loin des décors faciles car invérifiables des Etats-Unis, ce sont les rues de Paris, assez familières, qui servent de lieux à l’action. Quant au héros, il dénote franchement avec les références traditionnelles puisqu’il s’agit d’une pure crapule, un tueur sans états d’âme, un pourri qui n’a que sa belle gueule pour nous le rendre un tant soit peu sympathique. Et même son charme il en use à mauvais escient puisqu’il abuse de la naïveté de sa secrétaire. Sisco est un salaud de première. Nous le suivons dans ses missions peu reluisantes. Ici il est chargé de faire taire un témoin qui pourrait éclabousser l’Elysée. La raison d’état justifie les pires crimes. Mais un grain de sable se glisse dans la mécanique en la personne d’un laveur de carreaux qui a tout vu et a même filmé la scène avec son téléphone portable. Sisco va se livrer à une chasse à l’homme impitoyable pour empêcher ce témoin de transmettre ses preuves à une journaliste. Une BD bien foutue : « Ne tirez que sur ordre », premier tome de « Sisco », par Benec et Legrain, aux éditions Le Lombard, collection Troisième vague.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : legrain, le lombard, troisieme vague, ne tirez que sur ordre, sisco, benec |  Facebook |

05/01/2010

L’Opération / Capricorne, T.14 / Andreas / Le Lombard / coll.Troisième Vague

C’est toujours une exéprience surprenante de s’immerger dans un album de Capricorne. Andreas aime explorer les limites de son art. Ses mises en pages audacieuses participent au récit plus que de commun. L’ambiguïté du personnage principal et le mystère qui l’entoure contribuent également à la profondeur du récit. Enfin, les aventures extraordinaires dans lesquels il nous emmène sont autant de jalons vers un nouvel état de conscience. Capricorne est à bord d’un navire. Il y subit une opération. Le chirurgien n’est pas un banal praticien, c’est le maître du navire en personne, une créature sophistiquée, dotée de pensée. Pendant l’opération, Capricorne entretien un long dialogue avec cette créature. Il est totalement à sa merci et n’a d’autre choix que de lui faire confiance, et d’écouter en même temps son histoire invraisemblable. Une fois de plus, Andreas nous a concocté un petit bijou de narration à plusieurs niveaux, d’une grande richesse. Entre rêve et réalité, ce récit recelle de subtils messages à foison. C’est un vrai régal pour qui sait les trouver et les décoder. Mais  ce qui reste de plus remarquable dans cette série, c’est qu’elle reste d’une fluidité exemplaire qui lui garantit un très large public. « L’Opération », quatorzième tome de « Capricorne », par Andreas, aux éditions Le Lombard, collection Troisième Vague.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le lombard, troisieme vague, capricorne, l operation, andreas |  Facebook |

29/09/2009

Fucking patriot / Alpha, T.11 / Jigounov / Le Lombard / coll.Troisième vague

Alpha est un personnage hors du commun, tant dans la BD que dans le monde éditorial. Cet agent secret de la CIA est né de l’imagination de Pascal Renard et illustré par Youri Jigounov, un jeune dessinateur russe qui s’est très vite imposé comme une valeur sure. Après le décès tragique de Renard, Mythic a repris le scénario avec brio. Cette série est extrêmement bien documentée. Elle s’inscrit dans la réalité tout en développant une fiction aux détails troublants. L’histoire admirablement soignée affichait déjà une complexité certaine. Alors que l’on croyait tout connaître ou presque de cet homme obligé de travailler désormais au grand jour, l’intrigue reprend de plus belle. Cette fois, c’est Jigounov en auteur complet qui prend son destin en main. Et d’une manière remarquable. Alpha serait un agent double à la solde des services secrets russes. Il va aussi enfin avouer ses sentiments envers son ex-coéquipière. Il prend un visage plus humain, se révèle alors que les événements se précipitent pour épaissir le mystère autour de lui. Les dix premiers albums prennent dès lors des allures de gigantesque introduction au récit qui s’amorce. Un bel hommage que cette promesse de pérénité pour ce personnage du regretté Pascal Renard. « Fucking patriot », onzième tome de « Alpha », par Jigounov, aux éditions Le Lombard, collection Troisième vague.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alpha, jigounov, le lombard, troisieme vague, fucking patriot |  Facebook |