21/01/2012

Sorti de l’œuf / Marsu kids, T.1 / Conrad, Wilbur / Marsu-Productions

 

La plus géniale invention de Franquin, à côté de Gaston, c’est bien entendu le Marsupilami, apparu aux côtés de Spirou et Fantasio, série dont un album entier était consacré à la découverte de cet animal hors du commun. Après « le Nid des marsupilamis », qui nous dévoilait son environnement naturel, son habitat, son mode de reproduction et toutes ses petites habitudes de vie, l’engouement s’est un peu tassé, le Marsupilami apparaissant comme personnage secondaire. Puis a été lancée une série à son nom, rien que pour ses aventures dans la jungle de Palombie, aux prise avec des chasseurs ou avec la déforestation. Cette série a survécu à la disparition d’André Franquin. Alors que « Gaston », dont les mésaventures sont au point mort, se voit affublé d’un neveu qui vit désormais de ses propres ailes, le Marsupilami a droit à un traitement similaire. Sa progéniture va vivre des aventures bien à elle. Tout commence dans la jungle, par la rencontre fortuite entre un jeune indien et un œuf qui lui tombe sur le sommet du crâne. En sort un mignon petit marsupilami au nez bleu, et c’est le début d’une belle et tumultueuse amitié sincère. L’esprit de cette nouvelle série est fidèle à celui insufflé par Franquin dans ses productions tout public. Le style graphique est également très respectueux. Un récit attachant : « Sorti de l’œuf », premier tome de « Marsu kids », par Conrad et Wilbur, chez Marsu-Productions.

 

20:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sorti de l’œuf, marsu kids, conrad, wilbur, marsu-productions |  Facebook |

12/11/2011

Gaffe au neveu / Gastoon, T1 / Yann, Léturgie, Léturgie / Marsu-Productions

 

Le génial André Franquin avait affublé Gaston d’un neveu, le temps de quelques gags publicitaires. Yann et les Léturgie père et fils lui consacrent une série rien qu’à lui en une pseudo résurrection de Gaston, mais en miniature. La maquette de l’album ne laisse aucun doute sur cette intention non avouée mais clairement assumée. Gastoon est un gamin espiègle, bien plus éveillé que son illustre tonton. Il est entouré de joyeux copains, Jules qui fait penser à Jules-de-chez-Smith-en-face, et puis Jeanne, et même un Demesmaeker miniature qui aime tout autant les signatures. On retrouve dans cette BD les thèmes chers à Franquin tels que l’écologie et le développement durable, les inventions farfelues et le détournement des objets du quotidien, l’autorité tournée en dérision… Ici, ce n’est pas Prunelle ni Fantasio, et encore moins l’agent Longtarin qui personnifie l’autorité coercitive mais bien un pion, Monsieur Lemat. Tant les ressorts comiques que le graphisme témoignent d’un profond respect envers l’univers de Franquin. L’un ou l’autre gag dénote peut-être, notamment celui de la page dix, dans l’esprit typiquement coquin du « Petit Spirou », mais globalement c’est une très belle réussite. Gastoon n’est pas un ersatz de Gaston, c’est juste son digne neveu. « Gaffe au neveu », premier tome vraiment sympa de « Gastoon », par Yann, Jean Léturgie et Simon Léturgie, aux éditions Marsu-Productions.

 

 

07:03 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gaffe au neveu, gastoon, yann, léturgie, marsu-productions |  Facebook |