09/10/2011

Anomalies quantiques / Survivants, T1 / Leo / Dargaud

 

Leo exploite le filon inépuisable des mondes d’Aldébaran. Cette nouvelle série parallèle à « Aldébaran », « Betelgeuse », « Antarès », « Terres lointaines » et d’autres encore, met en scène de nouveaux personnages, un groupe de rescapés livrés à eux-mêmes sur une planète isolée, à la faune et à la flore potentiellement hostiles. Ce groupe de survivants naufragés ne peut compter que sur les faibles ressources contenues dans la capsule qui les a acheminés sur cette planète inconnue, éloignée de leur destination initialement prévue. Ils ne sont pas totalement démunis car le but de leur expédition était bien de coloniser des mondes extra-terrestres. Leo arrive à surmonter le danger de la redite, pourtant inévitable dans ce cas de figure. Il parvient à nous captiver pour le sort de ces humains aux caractères bien spécifiques, aux relations interpersonnelles difficiles, et qui vont malgré leurs divergences devoir s’entendre pour survivre. Pour ce faire, ils doivent trouver un équilibre, spécifier clairement les rôles, gérer les conflits potentiels, fixer les priorités, prendre des décisions, bref se comporter en harmonie. C’est exactement l’enjeu le plus fondamental de toute vie en société. C’est sans-doute cela qui nous séduit tant chez Leo, cette faculté d’analyse des relations humaines. « Anomalies quantiques », premier tome de « Survivants », par Leo, aux éditions Dargaud.

 

 

19:20 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anomalies quantiques, survivants, leo, dargaud |  Facebook |

01/04/2010

Namibia / Episode 1 / Rodolphe, Leo, Marchal / Dargaud

Nous retrouvons l’héroïne de la série « Kenya », l’agent spécial des services secrets britanniques Kathy Austin, aux prises avec une affaire étrange. Un photographe qui prenait des clichés d’insectes gigantesques en Namibie a reconnu un ancien nazi et l’a pris en photo. Il s’agit de Hermann Göring, le Reichsmarschall de triste mémoire, condamné au procès de Nuremberg et qui s’est suicidé pour échapper à la justice. C’est pour éclaircir cette surprenante réapparition d’un mort que Kathy est envoyée sur place. Pendant ce temps, ses collègues enquêtent sur les circonstances du suicide de Göring. Tout porte à croire qu’il est réellement mort. Alors qui est cet homme en Namibie ? Et puis quels sont ces insectes monstrueux qui ravagent les cultures et s’attaquent aux gens ? Les auteurs installent une nouvelle intrigue efficace, reprenant la recette qui a fait mouche dans plusieurs de leurs autres créations, les créatures mutantes, les animaux extraordinaires, un environnement hostile et mystérieux. Le récit est admirablement construit, amenant les éléments à un rythme rigoureusement maîtrisé. Le profil des personnages est soigné. Les fans ne seront pas déçus, même si on peut espérer qu’ils nous surprennent davantage en sortant de leurs filons habituels. Pas un album d’exception, mais néanmoins une valeur sûre : « Namibia. Episode 1 », par Rodolphe, Leo et Marchal, aux éditions Dargaud.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dargaud, marchal, rodolphe, leo, episode 1, namibia |  Facebook |

03/11/2009

Terres lointaines / Episode 2 / Leo, Icar / Dargaud

Paul Clauden est à la recherche de son père. Lui, sa maman et sa fratrie ont débarqué sur la planète Altaïr-3 pour le rejoindre. Mais le paternel n’était pas au rendez-vous. Livrés à eux-mêmes, ils décident de trouver du travail et un logement. Paul tente de savoir où est son père. Une piste s’ouvre à lui. Et le voilà parti sur ses traces. Paul s’est embarqué dans un dangereux périple dans des régions hostiles peuplées de créatures surprenantes. L’une d’entre elles est un Stepanerk, une sorte de gigantesque crabe doté d’une remarquable intelligence autant que d’un sens de la justice très développé. Il se repose sur la logique pure. Il n’est pa logique que l’on veuille faire du mal à ses semblables. Le Stepanerk s’étonne de voir les humains s’entre-déchirer ou se battre. Il leur voue pourtant une certaine affection et prend Paul sous son aile. Il accompagne donc Paul dans son long voyage. Il lui sauve la vie à plus d’une occasion. Car le Stepanerk est également doté d’une force herculéenne, très utile en cas de coups durs. Leo est un spéialiste des univers extraterrestres luxuriants habités par des bestioles aux propriétés extraordinairement variées. On ne s’en lasse pas. Il a un don pour enchaîner les variations sur un thème. Sa prédilection, c’est l’écologie et l’humanisme. Il le prouve une nouvelle fois, avec « Terres lointaines » dont c’est le deuxième épisode, par Leo et Icar, aux éditions Dargaud.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dargaud, leo, episode 2, terres lointaines, icar |  Facebook |

28/03/2009

Terres lointaines / Episode 1 / Leo, Icar / Dargaud

Leo s’est imposé avec sa série « Trent », mais c’est surtout « Les mondes d’Aldebaran » qui l’ont élevé au firmament des étoiles. Cette star de la BD n’en finit pas de nous surprendre. Il endosse cette fois le rôle de scénariste pour une nouvelle série de science fiction mâtinée de fantastique. Au dessin Icar se révèle un émule évident de Leo. La symbiose est parfaite. La créature qui émerge de ce premier tome est une espèce d’énorme crustacé nommé Stepanerk. Quant aux humains que nous allons suvre dans cette passionnante épopée qui débute, il s’agit d’une famille, ce qui ne nous étonne pas venant de Leo. Les relations humaines sont au centre de ce récit peuplé pourtant de bestioles extra-terrestres. Paul, Daphné et leur maman débarque sur la planète Altaïr-trois. Ils sont sensés rejoindre leur papa après de longue années de séparation. Mais leur père semble avoir disparu et ils se retrouvent livrés à eux-mêmes dans un environnement potentiellement hostile. Une altercation va les opposer à des malfaisants. C’est là que se produit leur rencontre avec le Stepanerk. Cet alien n’aime pas les choses désagréables, raison de son intervention salvatrice. Il va encore leur rendre de fiers services et accompagner Paul dans sa quête pour  retrouver son père. Un superbe premier album qui annonce de beaux développements : « Terres lointaines », Episode un, par Leo et Icar, aux éditions Dargaud.


BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dargaud, leo, terres lointaines, episode 1, icar |  Facebook |

21/03/2009

Antarès / Episode deux / Léo / Dargaud

Après presque deux ans d’attente, voici enfin la suite des aventures de Kim Keller et de ses compagnons. Le vol pour Antarès n’est cependant pas de tout repos et le fondamentalisme religieux dont font preuve certains voyageurs n’arrange rien. Les tensions se font sentir et rapidement, le secret de Lynn, l’enfant à demi extraterrestre de Kim, est dévoilé. Après une soixantaine de jours de voyage, Kim et Monsieur Pad atterrissent à bord de la première navette. L’installation du camp soulève de nombreux problèmes mais la seconde navette, avec à son bord Lynn, Maï Lan et Marc, reçoit tout de même l’ordre de départ. Des ennuis mécaniques les obligent à atterrir d’urgence, à plus de sept milles kilomètres du camp de base. Quatre personnes, dont Kim, partent à leur secours mais tous se retrouvent coincés, en pleine forêt vierge. Heureusement, parmi la cargaison, un des véhicules est en état de marche. Alors que la base subit les dégâts d’une visite d’étranges bêtes venues de la rivière, les rescapés s’organisent afin de rallier le camp. Amateurs du genre de Léo, vous ne serez pas déçus ! Découverte d’une planète hostile, végétation luxuriante et animaux inconnus mais fascinants font à nouveau partie du voyage. Les événements inattendus s’enchaînent, magnifiquement rehaussés par les couleurs chatoyantes du graphisme réaliste. « Antarès », épisode deux, par Léo, est paru aux éditions Dargaud.


BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dargaud, leo, antares, episode deux |  Facebook |

21/02/2009

Trent / Intégrale, T.2 / Rodolphe, Léo / Dargaud

Ce nouveau recueil regroupe les albums « La Vallée de la peur », « Wild Bill » et « Le pays sans soleil ». Tout en gardant une ligne générale assurant la continuité de la série, ces trois récits se situent dans des contextes assez différents. Nous y retrouvons bien sûr le sergent Trent de la police canadienne. Il est d’abord chargé de retrouver Monsieur Petterson, un ingénieur dont l’épouse s’inquiète de ne plus avoir de nouvelle. L’épouse en question n’est autre que Agnès, l’amour perdu de Trent. Ceci ne va pas l’empêcher d’accomplir son devoir consciencieusement. Trent devra ensuite conduire un homme devant la justice. Sa route va croiser celle de Wild Bill, un tireur d’exception, et ils vont faire un bout de chemin ensemble. Wild Bill fait toujours le même cauchemar. Un tireur le défie en duel au cours duquel Wild Bill se fait tuer. Cette prémonition fatale pourrait bien se réaliser. Enfin, Trent découvre fortuitement un bébé dans un igloo au fin fond du grand nord. Les parents semblent être décédés. Il décide alors d’emmener l’enfant vers la civilisation. Ces trois récits d’aventure sont également de beaux cas de conscience et de touchantes illustrations de la vacuité de l’homme face à son environnement. Ces histoires d’une justesse remarquable sont servies par des personnages élaborés évoluant dans des décors de toute beauté. « Trent » deuxième Intégrale, par Rodolphe et Léo aux éditions Dargaud.


BD commentée par Marc Descornet

07:30 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dargaud, rodolphe, leo, trent |  Facebook |