10/08/2012

Le dernier rempart / Le Roi des singes, T.1 / Bonifay, Meddour / Vents d’Ouest

roisinges1.jpg

 

Edgar Rice Burroughs a créé le personnage de Tarzan, un bébé recueilli par les singes dans la jungle. Le roman « Tarzan of the apes », traduit en français par « Tarzan des grands singes » ou « Tarzan seigneur de la jungle », a connu un tel succès que les adaptations se sont multipliées. Mais cette œuvre majeure semble s’inspirer d’autres écrits antérieurs. Il est étonnant de voir à quel point le contexte de Tarzan ressemble à celui développé par Albert Robida, romancier français prolifique, plus de trente ans avant le livre de Rice Burroughs. Dans « le roi de la jungle », Bonifay et Meddour, avouent s’inspirer des « Voyages très extraordinaires de Saturnin Farandoul » de Robida, même si la référence au « seigneur de la jungle » est on ne peut plus évidente. Le héros, John Arthur Livingstone, a été abandonné tout bébé dans des circonstances dramatiques, puis élevé par des Orang Outangs sur l’île de Bornéo. A l’aube de l’adolescence, des hommes l’ont trouvé et ramené à la civilisation au prix d’une déchirure affective terrible pour cet enfant singe. Devenu adulte, John Arthur ne s’est pas départi du côté animal profondément enraciné en lui, une puissance qui à la fois séduit et inquiète. Captivant, ce récit est superbement dessiné, avec mention spéciale pour le coloriste Stéphane Paitreau. « Le dernier rempart », premier tome du « Roi des singes », par Philippe Bonifay et Fabrice Meddour, aux éditions Vents d’Ouest.


M.Descornet

20:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le dernier rempart, le roi des singes, bonifay, meddour, vents d’ouest |  Facebook |

09/08/2012

Le dernier rempart / Super Patriote, T.1 / Kirkman, Walker / Delcourt / coll.Contrebande

superpatriote1.jpg

 

Pour ceux qui connaissent Captain America, Super Patriote en est une sorte d’équivalent, mais doté de membres bio-ioniques, là où Captain possède un bouclier. Super Patriote est le résultat d’une expérience menée par les scientifiques nazis pendant la seconde guerre mondiale. Ils voulaient créer un surhomme, ce qui a réussi sur Johnny Armstrong, un prisonnier américain. Evidemment, le cobaye n’a eu aucun mal à venir à bout de ses tortionnaires. Mais les nazis ont poursuivi leurs recherches et ont pu créer HakenCreuz, un autre homme à la force herculéenne. Les deux hommes s’affrontent, l’un pour le bien des Etats-Unis, l’autre pour la revanche de l’Allemagne nazie. La technologie sophistiquée des Allemands leur a aussi permis de sauver le cerveau d’Adolf Hitler et de le greffer sur le corps d’un grand singe, puis de l’intégrer à une armure électromécanique robuste. Une fois cette résurrection menée à bien, les nazis s’apprêtent à reconquérir le monde. Mais cette fois, ils ont bien l’intention de se débarrasser au préalable de leur pire menace, Super Patriote. Johnny n’est plus tout jeune, même si son corps possède encore des capacités étonnantes. Cette BD constitue un agréable divertissement sans grande prétention. « Le dernier rempart », premier tome de « Super Patriote », par Kirkman et Walker, aux éditions Delcourt, collection Contrebande.

 

 

M.Descornet

 

20:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le dernier rempart, super patriote, kirkman, walker, delcourt, contrebande |  Facebook |