24/11/2011

Panik room / Kid Paddle, T.12 / Midam / MAD Fabrik

 

Panik room, Kid Paddle, Midam, MAD Fabrik

Ca fait quatre ans qu’on l’attendait. Le nouvel album de « Kid Paddle » envahit enfin les présentoirs des libraires et c’est la panique. Kid Paddle n’a a priori peur de rien. Ce gamin sympa a une casquette verte vissée sur une tête dont les neurones sont stimulés par les jeux vidéos le plus trash. Le jeu favori de Kid Paddle, c’est celui du Petit barbare qui doit sauver une princesse en se battant contre des Blorks, des monstres protéiformes. Mais l’univers de Kid Paddle ne se limite pas à cela. Il vit avec son papa et sa sœur Carole qui ne partage pas du tout la passion de son frérot, la décoration de leur chambre respective en témoigne. Chez Carole, le papier peint rose représente de charmantes poupées chat, de quoi donner des sueurs froides à Kid Paddle. La rivalité entre eux se concrétise surtout par les plans gores de Kid et de ses potes. Les copains de Kid semblent tout aussi frappés que lui. Ce sont cependant des enfants comme les autres, mais pas comme la plupart des adultes les idéalisent. Ils ont leur monde à eux, leur terrain d’apprentissage de la vie. Midam parvient à nous en donner une juste représentation, tout en l’agrémentant de situations irrésistiblement drôles, des gags aux ressorts redoutablement efficaces, qui fonctionnent auprès de tous les publics, fruits d’une longue gestation. « Panik room », douzième tome de « Kid Paddle », par Midam, aux éditions MAD Fabrik.

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : panik room, kid paddle, midam, mad fabrik |  Facebook |

16/04/2011

Monsters / Kid Paddle / Midam / MAD Fabrik

monsters-kid.jpg

Au commencement, il y avait Kid Paddle. Puis les monstres envahirent l’univers et Kid Paddle se réfugia derrière son avatar pour éviter le « Game over ». Il n’empêche que les créatures en tous genres se sont bel et bien incrustées, tout particulièrement dans notre imaginaire collectif. Ce beau livre, quoique monstrueux, nous apporte moult éclaircissements sur la genèse des plus éminents représentants de ce monde d’effroi. Il y a bien sûr le monstre créé par le docteur Frankenstein, modèle presque parfait du genre. Mais aussi Nessie, le mystérieux locataire d’un lac au fin fond de l’Ecosse. Ou encore Terminator, l’androïde venu du futur pour assassiner préventivement le chef d’une révolution anti-machines. Vous l’aurez compris ce sont surtout des stars consacrées par le cinéma qui peuplent les pages abominables de cet album didactico-fantastique volumineux, joliment mis en page, agrémenté d’imposantes reproductions tonitruantes. L’admiration, la vénération même, vouée aux monstres par Midam éclate dans toute sa splendeur et sa démesure. L’hémoglobine, l’haleine pestilentielle, la morve gluante, le souffle sulfureux et autres substances horrifiques suintent allègrement de ce livre divertissant qui s’adresse à un large public, et en particulier aux jeunes lecteurs nourris aux mamelles de l’épouvante. « Monsters », Hors série Kid Paddle, par Midam, aux éditions MAD Fabrik.

 

M.DESCORNET

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : monsters, kid paddle, midam, mad fabrik |  Facebook |