16/01/2012

Colonel Amos / XIII Mystery / Alcante, Boucq / Le Jour du Mayflower / XIII, T.20 / Sente, Jigounov / Dargaud

 

On nous avait dit que la série « XIII » était finie. Puis il y a eu « XIII Mystery », qui se focalise sur des personnages clés. Et voilà que la série originale reprend du service. Cette fois, le dénommé « XIII » est en quête de son identité et explore une piste intéressante, très prometteuse puisqu’un flashback fait ressurgir un ami d’enfance dans sa mémoire occultée. Il se met aussitôt à sa recherche. Mais des tueurs le devancent. XIII arrive juste à temps pour recueillir les dernières paroles de son ami, quelques mots qui évoquent un danger et la fleur de mai, une référence au Mayflower. Ces nouvelles aventures de XIII risquent fort paradoxalement de lui faire perdre son identité, celle d’un amnésique qui se fourre malgré lui dans des guêpiers aussi nombreux que variés. Par contre, le colonel Amos ne perd rien de son caractère ambigu. Il gagne même en épaisseur psychologique. Nous le suivons dans une enquête à haut risque dans laquelle il saura tirer le meilleur parti de son sens inné de la manipulation et du coup fourré. L’impitoyable Amos ne fait pas mentir sa réputation. Ce quatrième tome de « XIII Mystery » est une très belle mise en lumière de Alcante et Boucq. Quant au « Jour du Mayflower » vingtième tome de « XIII », Yves Sente reste malheureusement dans le conventionnel alors que Jigounov se surpasse. Deux albums aux éditions Dargaud.

 

20:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : colonel amos, xiii mystery, alcante, boucq, le jour du mayflower, xiii, sente, jigounov, dargaud |  Facebook |

29/09/2009

Fucking patriot / Alpha, T.11 / Jigounov / Le Lombard / coll.Troisième vague

Alpha est un personnage hors du commun, tant dans la BD que dans le monde éditorial. Cet agent secret de la CIA est né de l’imagination de Pascal Renard et illustré par Youri Jigounov, un jeune dessinateur russe qui s’est très vite imposé comme une valeur sure. Après le décès tragique de Renard, Mythic a repris le scénario avec brio. Cette série est extrêmement bien documentée. Elle s’inscrit dans la réalité tout en développant une fiction aux détails troublants. L’histoire admirablement soignée affichait déjà une complexité certaine. Alors que l’on croyait tout connaître ou presque de cet homme obligé de travailler désormais au grand jour, l’intrigue reprend de plus belle. Cette fois, c’est Jigounov en auteur complet qui prend son destin en main. Et d’une manière remarquable. Alpha serait un agent double à la solde des services secrets russes. Il va aussi enfin avouer ses sentiments envers son ex-coéquipière. Il prend un visage plus humain, se révèle alors que les événements se précipitent pour épaissir le mystère autour de lui. Les dix premiers albums prennent dès lors des allures de gigantesque introduction au récit qui s’amorce. Un bel hommage que cette promesse de pérénité pour ce personnage du regretté Pascal Renard. « Fucking patriot », onzième tome de « Alpha », par Jigounov, aux éditions Le Lombard, collection Troisième vague.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alpha, jigounov, le lombard, troisieme vague, fucking patriot |  Facebook |