26/06/2012

Destins croisés / Airborne 44, T.4 / Jarbinet / Casterman / coll.Ligne d’horizon

airborne44-4.jpg

 

Galvin, un soldat américain, participe au débarquement de Normandie, un des événements majeurs de la seconde guerre mondiale. Galvin connaît bien cette plage de Normandie. C’est là qu’il a vécu quelques uns des moments les plus intenses avec Joanne, sa bien aimée française quelques années auparavant. Cet endroit jadis idyllique devient le théâtre d’une boucherie sans nom. Gavin voit ses camarades tomber sous les balles et les explosions. L’horreur ne fait que commencer. La suite de la progression sur le terrain leur réserve d’autres terribles moments. Bientôt, ces jeunes gens devront mettre en sourdine leurs valeurs morales pour devenir des machines à tuer s’ils ne veulent pas simplement servir de vulgaire chair à canon. Philippe Jarbinet contribue de magistrale manière à l’entretien de la mémoire collective sur ces heures sombres de notre histoire dont les témoins directs se font de plus en plus rares. Il réussit à brosser le portrait densément humain de protagonistes et de situations très plausibles. En fait, Jarbinet nous raconte une romance profondément touchante en temps de guerre sans verser dans le trémolo. Et il le fait avec une justesse qui force le respect. Quant au graphisme, il atteint un niveau de maturité exemplaire. « Destins croisés », quatrième tome de « Airborne 44 », par Jarbinet, chez Casterman, collection Ligne d’horizon.


M.DESCORNET

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : destins croisés, airborne 44, jarbinet, casterman, ligne d’horizon |  Facebook |

26/10/2009

Airborne 44 / Là où tombent les hommes (T.1) / Demain sera sans nous (T.2) / Jarbinet / Casterman

Le très joli travail graphique de Philippe Jarbinet saute immédiatement aux yeux. Il s’est surpassé sur ces deux albums, un dyptique de choc qui nous entraîne au coeur de la bataille des Ardennes, pendant la seconde guerre mondiale. Nous y suivons le destin d’hommes et de femmes qui vivent des moments intenses, de peur, de souffrance, mais aussi peut-être d’espoir. L’un de ces moments clés, c’est la rencontre dans le lit d’une rivière entre deux hommes, un Américain et un Allemand, face à face, se tenant en joue de leur fusil. Ils se fixent un instant qui semble durer une éternité, puis reprennent leur chemin chacun de son côté. L’éternité, voilà une notion capitale. Car ne tous temps, l’homme s’est ingénié à faire du mal à son prochain, à s’octroyer du pouvoir sur lui, et pour y arriver, à user de tous les moyens imaginables. La guerre est l’un de ces moyens. Les conséquences en sont une redistribution des cartes parmi les grands décideurs de nos nations; et pour nous, pauvres humains ordinaires, c’est surtout les larmes, la perte d’êtres chers. Albert Einstein a dit « Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale, mais ce dont je suis sûr, c'est que la quatrième guerre mondiale se résoudra à coups de bâtons et de silex ». « Airborne 44 », une histoire en deux tomes, signée Philippe Jarbinet, aux éditions Casterman.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : casterman, jarbinet, airborne 44, la ou tombent les hommes, demain sera sans nous |  Facebook |