01/08/2012

La révolte de Ramat Gan / Diamants, T.4 / Bartoll, Kölle / Glénat / coll.Investigations

diamants4.jpg

 

L’empire industriel de Charles Van Berg s’étend dans le monde entier et assure sa mainmise sur le marché global du diamant. Une telle puissance attire inévitablement les détracteurs, qui peuvent se montrer des ennemis féroces. Cette trame narrative rappelle celle d’un immense succès de librairie, celui d’un milliardaire en blue jeans, Largo Winch. La première initiale de la World Diamond Co, le « W », n’est pas sans susciter la comparaison avec la Winch Co. Et puis, cette saga familiale ne peut qu’évoquer « les Maîtres de l’orge ». Mais la rugosité toute particulière de cette série lui assure une personnalité forte qui surpasse toute similitude éventuelle. L’héritier de la Diamond Co, Charles Van Berg Junior, peut compter sur un allié inattendu, Gunther, son demi frère aventurier. Ce n’est pas une aide superflue vu la carrure des adversaires parmi lesquels un maffieux russe, des Israéliens teigneux et le FBI qui en a au passé collaborationniste des Van Berg. Cette liste noire s’allonge encore de dangereux rebelles congolais qui convoitent un diamant exceptionnel nommé l’étoile du Katanga. La lutte se déploie sur plusieurs fronts pour Charles et Gunther, chacun sur son terrain de prédilection, l’administration pour l’un, l’action pour l’autre. « La révolte de Ramat Gan », quatrième tome de « Diamants » par Bartoll et Kölle, aux éditions Glénat, collection Investigations.

 

 

M.Descornet

 

19:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : la révolte de ramat gan, diamants, bartoll, kölle, glénat, investigations |  Facebook |

01/03/2010

L’Etoile du Katanga / Diamants, T.3 / Bartoll, Kölle / Glénat / coll.Investigations

Menée à un rythme effréné, cette série a des relents nauséabonds. Nous nageons en eaux troubles, dans le monde des diamantaires et de tous les rapaces qui gravitent autour de ce commerce lucratif. Dans les mines, on ne fait pas de quartiers. Les revendeurs n’ont pas d’état d’âme. Les différents intermédiaires, receleurs, tailleurs, négociants, mais aussi militaires corrompus et autres malfrats de tout poil, ils ont tous une conscience bien chargée. Charles Van Berg Junior est à la tête d’un véritable empire. Il détient un monopole de fait, un privilège qu’il a reçu en héritage. Son père avait d’ailleurs été condamné aux Etats-Unis dans le cadre de la loi anti-trust. Cette condamnation, Charles Van Berg l’a aussi reçue en héritage. Et puis, comme si ce n’était pas déjà suffisamment compliqué, il a découvert l’existence de Gunther, un demi-frère aventurier qui n’a pas froid aux yeux. Heureusement les deux hommes s’entendent bien et se complètent dans leurs actions. Un diamant exceptionnel a été extrait au Katanga. Une énorme pierre en forme d’étoile. Ce diamant brut représente une somme colossale. Il suscite les convoitises de redoutables fripouilles qui n’hésitent pas à tuer et torturer pour se l’accaparer. Une excellente BD : « L’Etoile du Katanga », troisième tome de « Diamants », par Bartoll et Kölle, aux éditions Glénat, collection Investigations.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : glenat, bartoll, diamants, investigations, l etoile du katanga, kolle |  Facebook |

28/08/2009

Coup double / Secrets bancaires, T.4.2 / Richelle, Hé / Glénat / coll.Investigations

Après une première partie intitulée « Les enfants du Watergate », nous retrouvons dans ce second volet Sam Boldon, journaliste d’investigations en pleine déconfiture. En effet, son reportage sur les ravages de la drogue dans les grandes villes américaines est soudainement retiré de la grille des programmes. Sa conclusion sur l’implication de la CIA et de la DEA dans ce trafic est bien évidemment au centre du débat avec la direction de la chaîne de télévision Channel 40. Décidé à ne pas se laisser intimider, Sam étaye son propos et fourni un travail de grande rigueur dans ses notes complémentaires. Après une nouvelle discussion, le reportage est finalement diffusé quelques semaines plus tard. Au même moment, son témoin principal, un ancien agent de la DEA, publie un démenti, nuisant ainsi à la carrière et à la santé de Sam. S’attachant à démontrer les difficultés auxquelles le journalisme d’enquête est confronté de nos jours, ce volume clôt de manière efficace le diptyque entamé sept mois plus tôt. Plus fluide, le scénario est illustré par un graphisme semi-réaliste maîtrisé. Dernier volet de la saga, la série reviendra cependant dans peu de temps sous une autre forme. « Coup double », tome 4.2 de la série « Secrets bancaires », par Philippe Richelle et Dominique Hé, est paru aux éditions Glénat, collection Investigations.

 

BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : glenat, richelle, he, investigations, coup double, secrets bancaires |  Facebook |

21/05/2009

L’ombre de la Californie / Manson, T.2 / Rassat, Bisi / Glénat / coll.Investigations

Suite de la biographie du célèbre criminel, ce second tome relate les événements précédant le meurtre de Sharon Tate et de ses amis. Le journaliste Larry Green et son assistant Eduardo Chavez interrogent tous deux des personnes ayant côtoyés de près ou de loin Charles Manson. Eduardo s’intéresse particulièrement au meurtre sauvage de Gary Hinman, en juillet mille neuf cent soixante neuf. Petit dealer sans envergure, Gary avait été retrouvé mort poignardé, l’oreille coupée et son salon tagué du slogan « Political Piggy ». Parallèlement, le procès de Charles Manson se poursuit, révélant une personnalité complètement hallucinée mais également une incroyable haine pour la population noire. Dans ce docu-fiction, les séquences s’enchaînent et la chronologie est parfois difficile à suivre. L’intrigue est constituée de tous ses morceaux mis bout à bout, mais le climat n’est pas vraiment haletant. La personnalité complexe de Manson se développe et on en apprend un peu plus à travers le récit mais bien des aspects sont encore à explorer. Le graphisme réaliste est quant à lui soigné et rigoureux, retranscrivant parfaitement cette sombre page de l’histoire. « L’ombre de la Californie », second tome de « Manson », par Cédric Rassat et Paolo Bisi, est publié dans la collection Investigations des éditions Glénat.


BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : manson, glenat, l ombre de la californie, rassat, bisi, investigations |  Facebook |