03/12/2010

Ostfront / Malgré nous, T.2 / Gloris, Terray / Quadrants

malgre2.JPG

Le terme « malgré-nous » désigne les Alsaciens et Mosellans enrôlés de force dans la Wehrmacht, l'armée régulière allemande, ou dans la Waffen-SS, branche militaire de la SS, durant la Seconde Guerre mondiale. Même si le terme n'est pas utilisé pour les désigner, la situation des conscrits des cantons de l'Est belges, de l'Arelerland (Belgique) et du Grand-Duché du Luxembourg, également annexés comme l'Alsace-Lorraine, par l'Allemagne nazie en 1940, relève de la même problématique. Cette thématique est rarement évoquée dans la littérature, le cinéma ou la BD. Elle révèle pourtant un profond malaise et des possibilités de développer des points de vue redoutablement tranchés ou soutenus par des nuances embarrassantes. C’est peut-être cette difficulté et ce risque qui rebute ou décourage les auteurs. Il faut saluer le choix de Thierry Gloris et de Marie Terray. Nous suivons le parcours de Louis Fisher, une jeune Alsacien enrôlé malgré lui dans la Waffen SS. Il se prénomme désormais Ludwig. Après son identité, il pourrait bien y perdre aussi son âme. L’ignoble destin qui se dessine pour lui sera forcément traumatisant. Pour ne rien arranger, il va rencontrer une vieille connaissance qui ne le porte pas dans son cœur. Une BD intelligente et un ravissement pour les yeux : « Ostfront », deuxième tome de « Malgré nous », par Gloris et Terray, aux éditions Quadrants.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:01 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ostfront, malgré nous, gloris, terray, quadrants |  Facebook |

12/12/2009

ElsaS / Malgré nous, T.1 / Gloris, Terray / Quadrants

C’est une petite perle qui nous arrive ici. Le dessin séduit d’amblée. De style réaliste, il montre déjà une grande maîtrise rehaussée par l’excellent travail en couleurs directes. Puis le récit nous prend. Il se situe en Alsace, pendant la période d’occupation nazie. C’est la guerre ; les nazis englobent l’Alsace et la Lorraine germanophones dans leur rêve de grande Allemagne. Louis Kléber est un jeune homme issu d’une famille exemplative du vécu de beaucoup d’Alsaciens. Son père a perdu un bras au combat dans l’armée allemande en mille neuf cent dix-sept. Son frère aîné a été tué en mille neuf cent quarante, en combattant, lui, dans l’armée française. La déchirure est très présente et les discussions sur la question animées. Seule la mère arrive à tempérer les ardeurs des deux bords. Louis est un farouche opposant aux doctrines nazies. Il se voit mal intégrer les rangs de l’armée du Reich. Et pourtant, la menace est de plus en plus présente. Ceux qui refusent pourraient bien se voir accuser de déloyauté, avec les conséquences que l’on peut deviner. Le point de vue adopté par les auteurs dénote avec la plupart des récits prenant pour toile de fond la seconde guerre mondiale. Il est rare de placer le lecteur dans la peau d’un Allemand ou assimilé. L’assimilation, c’est précisément la question centrale, le nœud de ce récit brillant. « ElsaS », premier tome de « Malgré nous », par Gloris et Terray, aux éditions Quadrants.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : quadrants, gloris, elsas, malgre nous, terray |  Facebook |

14/09/2009

Infant Zodiacal / Missi Dominici, T.1 / Gloris, Dellac / Vents d’Ouest / coll.Fantastique

Magie, mystère et violence sont les maîtres mots du premier volet de cette série pour le moins intrigante. Les Missi Dominici sont des hommes de foi chargés de ramener à Rome les saintes reliques dispersées partout dans le monde. Voyageant toujours par deux, nous suivons la quête du jeune Ronan Chantilly de Guivre et du brutal Ernst Wolfräm au cœur de l’époque moyenâgeuse. Pas très catholiques, nos deux compères débarquent à Riga et y croisent une bande de pillards se faisant passer pour les Chevaliers de l’Apocalypse. Désirant mettre la main sur l’infant zodical, un adolescent aux pouvoirs surnaturels, ces derniers devront affronter de Guivre et Wolfräm également à sa recherche. Dans ce premier opus, les personnages et l’intrigue sont traditionnellement mis en place. L’action est quant à elle savamment distillée, nous plongeant directement dans cet univers sombre et envoûtant. Côté graphisme, les dessins de ce nouveau dessinateur restituent parfaitement l’ambiance de l’époque. D’une grande lisibilité, l’ensemble fait la part belle au mystère et l’omniprésence du fantastique rehausse le ton. Amateurs de fictions médiévale-fantastiques, attendez-vous à être séduits par cet ouvrage rempli de bonnes surprises ! « Infant Zodiacal », premier tome de « Missi Dominici », par Gloris et Dellac, est publié aux éditions Vents d’Ouest, collection Fantastique.

 

BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fantastique, vents d ouest, gloris, missi dominici, dellac, infant zodiacal |  Facebook |

18/03/2009

Thomas / Le Codex angélique, T.3 / Gloris, Bourgouin / Delcourt / coll.Machination

Au tout début du vingtième siècle, à Paris, une série de meurtres abominables défraient la chronique. L’assassin arrache le cœur de ses victimes, ce qui lui vaut le surnom de Croc’cœur. Un suspect est vite inculpé et se retrouve interné en institution psychiatrique. Il s’agit de Thomas, un jeune homme un peu benêt qui va vite s’éveiller au monde et vivre des événements traumatisants, en lien avec un ouvrage mystérieux, le Codex Angélique. L’alliage des genres est souvent synonyme de succès, et trop souvent de succès facile. Cette recette gagnante est toutefois parsemée d’embûches et peut mener au fiasco. Le lecteur se lasse vite d’un rehausseur de goût qui masque malhabilement de grosses faiblesses scénaristiques. Le stratagème se retourne alors contre son auteur. S’il est vrai que « Le Codex angélique » mêle polar, ésotérisme et fantastique dans un contexte scientifique et historique, il n’en reste pas moins une belle réussite et une excellente surprise. Il évite les écueils et tient ses lecteurs en haleine. Le graphisme original, en parfaite harmonie avec le sujet, et les couleurs d’une beauté charnelle n’y sont pas étrangers. Les dialogues enrichis du phrasé de l’époque sont particulièrement savoureux également. « Thomas », troisième tome du « Codex angélique », par Gloris et Bourgouin, aux éditions Delcourt, collection Machination.


BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : delcourt, thomas, gloris, le codex angelique, bourgouin, machination |  Facebook |

11/03/2009

Le Comte des Lumières / Saint-Germain, T.1 / Gloris, Bergeron / Glénat / coll.Grafica

Maximilien, Comte de Saint-Germain, est un gentilhomme qui mène une double vie en plein cœur du siècle des Lumières. La nuit, il devient le babillard, voleur adroit en quête de bijoux pour le compte de Goupil, un brillant alchimiste. Servant d’écran de fumée pour les agissements de Goupil, Maximilien mène une vie de plaisirs et profite allégrement des élixirs mis au point par l’alchimiste.  Un peu plus loin, sur un champ de bataille, le maréchal de Saxe fait une réaction allergique monstrueuse. Pièce maîtresse du conflit, le roi veut le voir sur pied le plus rapidement possible. Le Comte de Saint-Germain est ainsi conduit à Versailles pour s’entretenir avec le roi. Un marché est conclu : le Régent, le plus gros diamant du trésor royal sera offert en échange d’un remède. Alors que sur Terre la vie suit son cours, d’étranges personnages semblent prendre un malin plaisir à contempler les événements depuis la Lune. Entre univers fantastique et historique, le récit est prenant et le mystère persiste. Les différents personnages sont clairement définis et les excellents dialogues apportent la cohérence nécessaire à l’histoire. Côté dessin, le trait est réaliste et la colorisation ajoute une touche d’élégance qui rend cet album homogène. « Le Comte des Lumières », premier tome de la série « Saint-Germain », par Gloris et Bergeron, est publié aux éditions Glénat, collection Grafica.

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : glenat, grafica, saint-germain, gloris, bergeron, le comte des lumieres |  Facebook |