14/11/2009

Fils d’Iroquois / Radisson, T.1 / Bérubé / Glénat / coll.Glénat Québec

Pierre-Esprit Radisson est un jeune homme adroit du milieu du dix-septième siècle. Habitant un village de la Nouvelle-France, Pierre-Esprit est capturé par les Iroquois lors d’une partie de chasse où ses amis trouvent la mort. En tant que prisonnier, le jeune homme est adopté par une famille indienne qui le prénomme Orimha. Sous ce pseudonyme, Pierre-Esprit est tout d’abord méfiant. Peu à peu cependant, il apprend l’art de la guerre, de la chasse ainsi que d’autres coutumes plus secrètes. Une grande fête a lieu pour son intégration au sein de leur tribu et ses deux jeunes sœurs adoptives lui sont très attachées. Quelques années plus tard, une rencontre va le mener à quitter le clan et retourner à la civilisation, en quête d’indépendance et de liberté. Inspiré par l’autobiographie du personnage principal, cet album retrace les aventures d’un explorateur français qui a parcouru les régions nord américaines. Très intéressante par son côté historique, le ton adopté se veut pédagogue, s’adressant ainsi à un public plutôt jeune. Bien documenté, le scénario explore les rapports existants entre les Européens fraîchement débarqués et les Indiens. Le graphisme réaliste est dominé par des tons ocre et vert, rendant l’ensemble agréable à l’œil. « Fils d’Iroquois », premier tome de « Radisson », par Bérubé, est paru aux éditions Glénat, collection Glénat Québec.

 

BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : glenat, glenat quebec, fils d iroquois, radisson, berube |  Facebook |

08/08/2009

Chloë arrive en ville / Leclerc, Rollin / Glénat / coll.Glénat Québec

C’est dans une couverture souple que se présente cette chronique sociale, récit d’une remise en question. L’histoire est celle de Chloë, une jeune femme qui cumule les mauvaises surprises. À peine installée dans son nouvel appartement, elle apprend que son petit ami veut faire une pause et perd son travail dans la foulée. Heureusement, qui dit nouveau quartier dit nouveau bar, et ce dernier devient une extension du logement de Chloë. Il faut dire que son étonnante consommation d’alcool et son attrait pour Artie, le beau serveur, n’y sont pas pour rien ! Cette fréquentation quotidienne la pousse à s’interroger sur l’importance de son penchant pour les boissons alcoolisées. Entre dépendance et simple divertissement, l’alcool est en effet omniprésent dans la vie de Chloë qui n’arrive plus à s’amuser sans boire. Sa rencontre avec une psychologue lors d’une soirée bien arrosée va la pousser à entamer une cure… de courte durée ! C’est avec humour et ironie que le thème de l’alcool est abordé par l’auteur. Le lecteur est directement plongé au cœur de la vie de Chloë et ses nombreux déboires. Le caractère bien trempé de cette fêtarde impénitente la rend attachante, si bien qu’on en vient à espérer un happy end pour elle. Côté dessin, le graphisme vif et rapide colle parfaitement au récit. « Chloë arrive en ville », par Jacinthe Leclerc et Eva Rollin, est publié aux éditions Glénat, collection Glénat Québec.

 

BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : glenat, rollin, leclerc, chloe arrive en ville, glenat quebec |  Facebook |