18/01/2011

Un héros sans coeur / Showman killer, T.1 / Jodorowsky, Fructus / Delcourt / coll.Neopolis

showman_killer1.jpg

Le graphisme énergique et hyper réaliste se met parfaitement au service de ce nouveau délire du maître Alexandro Jodorowsky. Un scientifique fou, sorte de docteur Frankenstein des temps futurs, conçoit une créature humanoïde aux capacités étonnantes. Cet être conçu au départ d’une sélection génétique savante est dès la naissance privé de sa mère biologique et placé sous contrôle total, dans un environnement dépourvu d’émotion. Il est entraîné à tuer et programmé pour le faire sans la moindre once de sentiment, mais moyennant rémunération ; c’est la seule motivation qui lui a été inculquée. Le résultat à l’âge adulte est une véritable machine infernale. Inscrit au tournoi de l’empereur, il y casse littéralement la baraque. Au moment où son maître énonce ses volontés à l’empereur, le Showman killer se rebiffe soudainement, au grand désarroi de son père. C’est que la vue de la récompense mirifique passe au-dessus de sa fidélité à son créateur qu’il élimine aussitôt, sans le moindre remord. C’est lui qui conclut un pacte avec l’empereur. Il exécutera toute mission contre paiement. Nous le retrouvons plus tard en compagnie d’holoputes virtuoses quand une mission périlleuse lui est confiée. Cette série se glisse avec harmonie dans l’univers fantastico-fantasque de Jodorowsky, avecFructus au dessin. « Un héros sans coeur », premier tome de « Showman killer », aux éditions Delcourt, collection Neopolis.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : un héros sans coeur, showman killer, jodorowsky, fructus, delcourt, neopolis |  Facebook |