23/07/2010

Le Pont du diable / Héloïse de Montfort, T.2 / Font, Marazano / Glénat / coll.Vécu

heloisedemontfort2.JPG

 

Héloïse de Montfort est une jeune noble experte dans le maniement de l’arc. Ces prouesses et ses exploits lui valent une belle renommée en ce moyen âge tourmenté. Dans le premier tome, elle s’était vue confier une mission en compagnie de quelques autres virtuoses. A cinq, ils devaient s’emparer d’un livre dans une bibliothèque de l’Eglise. Dans cette deuxième aventure, Héloïse est appelée par le seigneur d’un village terrorisé par un monstre. De nombreux habitants ont été tués pendant les nuits de pleine lune. Les abords du pont sont la source de toutes les craintes. On dit qu’un maléfice y serait lié et que la malédiction pèse sur tous les villageois. Quand Héloïse arrive, l’accueil est froid, presque hostile. Le village se méfie, sauf un jeune garçon avec lequel elle va pouvoir trouver une piste et espérer dénouer le noeud du mystère. Cette série n’est pas franchement originale. Les auteurs proposent des histoires on ne peut plus classiques, tant par le scénario que par le dessin. Si le lecteur avide de nouveauté et d’audace n’y trouvera pas son compte, il faut reconnaître que cette BD a un côté reposant. De plus, quoique très classique, la structure du récit est impeccable, réglée comme du papier à musique. Le dessin, les couleurs et la mise en page ne sont pas en reste. « Le Pont du diable », deuxième tome de « Héloïse de Montfort », par Font et Marazano, aux éditions Glénat, collection Vécu.

 

BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le pont du diable, héloïse de montfort, font, marazano, glénat, vécu |  Facebook |