19/11/2009

Les Elfées, T.3 / Carrère, Weissengel, Dollphane / Dargaud

Derrière le nom des Elfées se cachent quatre jeunes musiciennes pas comme les autres. En effet, Lou, Nina, Yoshi et Izel portent l’espoir de tout le peuple féérique toujours menacé de disparition. Dans cet épisode, les Elfées participent à un concours de musique organisé par le maléfique Hameln. Ce tremplin musical est en effet le prétexte idéal pour semer la zizanie au sein du groupe. Le projet semble bien parti car les filles ne sont pas d’accord sur le morceau qu’elles joueront le jour du concours. Après discussion, le choix est fait mais de nouvelles tensions apparaissent quand Lou se met à fréquenter Samir, l’un des membres des Pink Garbage. Qu’importe, il en faudra plus pour briser l’amitié unissant les Elfées ! Ces quatre collégiennes unies comme les doigts de la main nous reviennent pour faire face à un nouveau piège tendu par les maléfiques changelins. Aussi attachantes que mignonnes, les Elfées sont faites pour conquérir le jeune lectorat féminin. Ce conte féérique offre une intrigue plutôt fluide, avec un soupçon d’humour et se terminant évidemment par un happy end. Tout en rondeur, le trait des graphiques est agréablement mis en relief par des couleurs acidulées où le rose prédomine. Si cet album ne plaira certainement pas à tout le monde, il comblera les fans impatients de découvrir la suite ! Le troisième tome de la série « Les Elfées », par Carrère, Weissengel et Dollphane, est publié aux éditions Dargaud.

 

BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dargaud, carrere, weissengel, dollphane, les elfees |  Facebook |

23/02/2009

Elfées, T.2 / Carrère, Weissengel, Dollphane / Dargaud

Nos collégiennes Lou, Nina, Yoshi et Izel, sont dotées d’un pouvoir extraordinaire. Capables de faire apparaître des lucioles, nos quatre amies ont la mission de préserver l’univers magique encore présent sur Terre. Lorsqu’elles apprennent le projet de construction d’un parc d’attraction, sur le terrain même où le peuple féerique a trouvé refuge, elles sont obligées d’agir. Après diverses tentatives, les Elfées créent avec les habitants un comité de quartier pour défendre le projet d’un jardin public. Le concert donné lors du repas a réveillé des souvenirs chez Titania et Obéron. Des chants elfiques, possédant une puissante magie, ont été cachés sous un chêne puis perdus. Quelques jours de recherches plus tard, les Elfées tiennent une piste : un site médiéval mis au jour dans le quartier a livré d’anciens textes conservés au musée. Tout est alors mis en œuvre pour les récupérer car ces textes permettraient de mettre un terme à la construction du parc d’attraction. Également publié dans un magazine, les aventures des Elfées sont à réserver aux filles. Couleurs acidulées, dessins sans aspérité, beaux gosses et univers féerique sont au rendez-vous ! Côté scénario, pas de surprise, le méchant se fait bien évidemment gentiment taper sur les doigts et tout finit bien. Le résultat est contemporain et se termine avec six pages bonus. Le second tome des « Elfées », par Carrère, Weissengel et Dollphane, est paru aux éditions Dargaud.


BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dargaud, carrere, weissengel, elfees, dollphane |  Facebook |