01/08/2012

La révolte de Ramat Gan / Diamants, T.4 / Bartoll, Kölle / Glénat / coll.Investigations

diamants4.jpg

 

L’empire industriel de Charles Van Berg s’étend dans le monde entier et assure sa mainmise sur le marché global du diamant. Une telle puissance attire inévitablement les détracteurs, qui peuvent se montrer des ennemis féroces. Cette trame narrative rappelle celle d’un immense succès de librairie, celui d’un milliardaire en blue jeans, Largo Winch. La première initiale de la World Diamond Co, le « W », n’est pas sans susciter la comparaison avec la Winch Co. Et puis, cette saga familiale ne peut qu’évoquer « les Maîtres de l’orge ». Mais la rugosité toute particulière de cette série lui assure une personnalité forte qui surpasse toute similitude éventuelle. L’héritier de la Diamond Co, Charles Van Berg Junior, peut compter sur un allié inattendu, Gunther, son demi frère aventurier. Ce n’est pas une aide superflue vu la carrure des adversaires parmi lesquels un maffieux russe, des Israéliens teigneux et le FBI qui en a au passé collaborationniste des Van Berg. Cette liste noire s’allonge encore de dangereux rebelles congolais qui convoitent un diamant exceptionnel nommé l’étoile du Katanga. La lutte se déploie sur plusieurs fronts pour Charles et Gunther, chacun sur son terrain de prédilection, l’administration pour l’un, l’action pour l’autre. « La révolte de Ramat Gan », quatrième tome de « Diamants » par Bartoll et Kölle, aux éditions Glénat, collection Investigations.

 

 

M.Descornet

 

19:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : la révolte de ramat gan, diamants, bartoll, kölle, glénat, investigations |  Facebook |

01/03/2010

L’Etoile du Katanga / Diamants, T.3 / Bartoll, Kölle / Glénat / coll.Investigations

Menée à un rythme effréné, cette série a des relents nauséabonds. Nous nageons en eaux troubles, dans le monde des diamantaires et de tous les rapaces qui gravitent autour de ce commerce lucratif. Dans les mines, on ne fait pas de quartiers. Les revendeurs n’ont pas d’état d’âme. Les différents intermédiaires, receleurs, tailleurs, négociants, mais aussi militaires corrompus et autres malfrats de tout poil, ils ont tous une conscience bien chargée. Charles Van Berg Junior est à la tête d’un véritable empire. Il détient un monopole de fait, un privilège qu’il a reçu en héritage. Son père avait d’ailleurs été condamné aux Etats-Unis dans le cadre de la loi anti-trust. Cette condamnation, Charles Van Berg l’a aussi reçue en héritage. Et puis, comme si ce n’était pas déjà suffisamment compliqué, il a découvert l’existence de Gunther, un demi-frère aventurier qui n’a pas froid aux yeux. Heureusement les deux hommes s’entendent bien et se complètent dans leurs actions. Un diamant exceptionnel a été extrait au Katanga. Une énorme pierre en forme d’étoile. Ce diamant brut représente une somme colossale. Il suscite les convoitises de redoutables fripouilles qui n’hésitent pas à tuer et torturer pour se l’accaparer. Une excellente BD : « L’Etoile du Katanga », troisième tome de « Diamants », par Bartoll et Kölle, aux éditions Glénat, collection Investigations.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : glenat, bartoll, diamants, investigations, l etoile du katanga, kolle |  Facebook |