08/07/2010

Le Châtiment / Lefranc, T.21 / Martin, Delperdange, Drèze, Taymans / Casterman

lefranc21

Jacques Martin est décédé mais ses personnages lui survivent grâce à une équipe fournie de scénaristes et de dessinateurs. Malheureusement, la qualité des uns et des autres est inégale. Nous en avons encore un bel exemple avec ce nouvel épisode. Si le duo Drèze – Taymans est très convaincant au niveau du graphisme, conforme à la série, le bât blesse sérieusement du côté du scénario. Delperdange se montre peu investi de son sujet, maladroit dans ses développements, et nous livre une histoire pesante, touffue, farcie de scènes inutiles et de raccourcis malencontreux. Le thème n’atteint pas non plus des sommets d’originalité. Guy Lefranc assiste à la remise des Oscars à Hollywood, une cérémonie perturbée par des fanatiques religieux. Ils reprochent à ce haut lieu de l’industrie cinématographique de sombrer dans la luxure et la dépravation. Ils annoncent de manière prophétique un châtiment qui s’abattra sur la ville. En fait de volonté divine, c’est surtout sous la forme d’une bombe que le bras vengeur de dieu accomplira cette funeste prédiction. La cible est le barrage qui surplombe Hollywood. Hautement dispensable, cet album garnira pourtant les rayons de la bibliothèque de tout fan de Jacques Martin qui se respecte. Il serait temps que les auteurs leur témoignent plus de respect. « Le Châtiment », vingt et unième tome de « Lefranc », par Martin, Delperdange, Drèze et Taymans, aux éditions Casterman.

 

BD commentée par Marc Descornet

 

12:21 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : martin, casterman, taymans, dreze, delperdange, lefranc, le chatiment |  Facebook |