29/07/2012

Midnight crossroad / O’Boys, T.3 / Cuzor, Colman / Dargaud

obys3.jpg

 

Cette BD est directement inspirée du roman de Mark Twain « Les aventures de Huckleberry Finn ». Un jeune garçon fuit son père alcoolique et violent. Il croise le chemin d’un esclave noir en fuite accusé du meurtre de ce même garçon. Les deux fuyards décident de partir vers le Sud. Huck Finn et Charley William parcourent les contrées qui bordent les rives du Mississipi et qui vivent au rythme du blues. Le blues va d’ailleurs être une révélation pour Charley qui va se mettre à en jouer avec une belle virtuosité et acquérir le surnom de Lucius No Fingers. Sous couvert de cet anonymat, Charley, alias Lucius, tente sa chance pour devenir un grand bluesman. Il en a l’étoffe. Huck retourne alors chez lui mais apprend que son ami Charley est recherché pour meurtre. Il se lance alors sur la piste de Lucius No Fingers pour le prévenir, accompagné par Suzy, une vagabonde délurée. La BD, superbement mise en images, s’écarte intelligemment du roman mais reprend les thèmes chers à Mark Twain, le caractère social, la relation entre la réalité et l'illusion, les régionalismes, les travailleurs des classes inférieures et l'exagération, la liberté par la fuite. Stefan Colman reprend le scénario à la suite de Philippe Thirault sans aucune rupture, ni de rythme, ni d’ambiance. Une série attachante « O’Boys », dont le troisième tome,« Midnight crossroad », est signé Cuzor et Colman, aux éditions Dargaud.

 

 

M.Descornet

20:49 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : midnight crossroad, o’boys, cuzor, colman, dargaud |  Facebook |

30/11/2009

Deux chats gais sur un train brûlant / O’boys, T.2 / Thirault, Cuzor / Dargaud

Huck Finn et Charley Williams poursuivent leur périple au cœur de l’Amérique des années trente. Un grand noir et un petit blanc voyageant ensemble, cela a de quoi surprendre à cette époque. Qu’importe, ce couple atypique est lié par une amitié certes improbable mais profonde. Alors qu’ils font route vers le Nord, Huck apprend que son frère aîné est devenu leader d’un mouvement politique synonyme de la révolution ouvrière. Mieux connu sous le pseudonyme de Snake, Huck et Charley sont mis sur sa piste, tracée à la hâte par des partisans et d’autres hobos, ces travailleurs itinérants voyageant illégalement par les voies ferrées. Tandis que Charley goûte au succès grâce à son blues, Huck est tout à sa joie de retrouver son frère en vie. Hélas, les ennuis ne sont jamais loin et nos compagnons de galère devront faire face à des ennemis déterminés, comme ce garde-frein chargé de descendre tout resquilleur de son train. Une dernière surprise attend Huck avant les retrouvailles avec le célèbre Snake. Librement inspiré du roman de Huckleberry Finn, cet album retrace l’histoire d’un jeune garçon à la recherche de son frère. L’ambiance poussiéreuse est bien restituée et une touche de fantastique vient s’ajouter au récit.  Les dessins réalistes et élégants plairont sans aucun doute à plus d’un lecteur ! « Deux chats gais sur un train brûlant », second tome de « O’boys », par Thirault et Cuzor, est publié aux éditions Dargaud.

 

BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dargaud, thirault, o boys, cuzor, deux chats gais sur un train brulant |  Facebook |