13/04/2009

Une aventure rocambolesque du Soldat inconnu : crevaisons / Larcenet, Casanave / Dargaud / coll.Poisson Pilote

Après les aventures de Freud, Vincent Van Gogh et Attila, voici à présent celle du Soldat inconnu. Ebenezer Raidart est surveillant d’une des nombreuses résidences post-mortem sur terre. Grand amateur de musique punk, Ebenezer se voit confronté à un problème de ravitaillement. N’obtenant aucune réponse de ses supérieurs, il se rend en ville. Sauf qu’à la place de la ville il ne trouve que des tombes à perte de vue. De retour chez lui, il tombe nez à nez avec l’un de ses pensionnaires. Rapidement identifié comme le célèbre Soldat inconnu, Ebenezer lui relate les années qui se sont écoulées depuis sa mort. Après quelques jours, le Soldat inconnu reçoit la visite de l’un de ses compagnons d’armes, mais pas n’importe lequel car ce dernier semble avoir des comptes à régler. À l’heure où la mémoire des morts est délaissée, l’impossible se produit : l’un d’entre eux ressuscite. L’album aborde le sujet de manière originale, partant du postulat que le Soldat inconnu était simplement un homme, avec ses peurs et ses erreurs. Se lisant indépendamment des volumes précédents, ce huis clos complètement déjanté est parfaitement illustré par un graphisme vif et stylisé. Le quatrième tome dans la série « Une aventure rocambolesque du Soldat inconnu : crevaisons », par Larcenet et Casanave, publié aux éditions Dargaud, collection Poisson Pilote.


BD commentée par Maïté Vanneste