02/03/2009

Medz Yeghern / Le Grand Mal / Paolo Cossi / Dargaud

 

medzyeghern

BD commentée par Marc Descornet

L’un des critères fréquemment évoqués à l’égard de l’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne est la reconnaissance par le gouvernement turc du génocide des Arméniens. Ce génocide reste, pour la plupart d’entre nous, caché dans l’ombre de l’Histoire. La BD de Paolo Cossi vient à point nommé pour nous éclairer. Tout a commencé à l’aube de la première guerre mondiale. L’armée turque élabore une épuration ethnique pour se débarrasser des Arméniens, en profitant de la grande confusion qui règne en cette période de guerre. Un million cinq cent mille morts de plus ou de moins ne se verront pas dans la boucherie générale. Les massacres et les tortures se multiplient, une extermination systématique est mise en œuvre, avec cruauté et détermination. Les victimes sont contraintes à une marche forcée dans le désert, dans des conditions épouvantables. Hommes, femmes et enfants succombent sur ce chemin de souffrance. Les survivants sont ensuite achevés et leur mémoire perdue dans les sables. L’auteur se base sur une documentation photographique et écrite avérée. Il retranscrit l’horreur avec pudeur sans nous épargner la violence, d’un trait simple et précis, en un récit attachant et fluide. A l’heure actuelle, la Turquie ne reconnaît toujours pas le génocide des Arméniens. Mais nous ne pourrons plus dire que nous ne savions pas. « Medz Yeghern », par Paolo Cossi, aux éditions Dargaud.

07:30 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dargaud, medz yeghern, le grand mal, cossi |  Facebook |