13/10/2009

Le terreau des braves / Les Fléaux d’Enharma, T.1 / Cordurié, Créty / Delcourt / coll.Terres de Légendes

Le terreau des braves, c’est ainsi que l’on nommait ce lieu damné où tant d’hommes avaient péri. Dans les rangs de l’armée, personne n’aurait pu dire combien de campagnes avaient échoué. Les Tarns avaient toujours su repousser les assauts des soldats de l’Anspech. Pourtant, il semblerait que cette nouvelle attaque puisse être décisive. Mais sans compter avec la présence d’un traître qui va renverser la situation et conduire à une nouvelle défaite mortelle. Un seul rescapé peut faire état de ce qui s’est passé, de la supériorité des Tarns. Il s’agit du mage Rusin, un odieux personnage qui joue double jeu afin de protéger le véritable enjeu de cette lutte sans fin, la terrible Vile, une créature aux pouvoirs phénoménaux. Le souverain de l’Anspech, suite à ce nouvel échec, décide d’engager un groupe de mercenaires réputés, les invincibles Fléaux d’Enharma. Justement, ils font parler d’eux dans une cité voisine. Raulnir, dit la Masse, Loeryc lame froide, Mirlejar le maudisseur et l’insaisissable Fanne vont vous étonner dans leurs tribulations sanglantes et rocambolesques. Cette BD très aboutie, tant graphiquement que narrativement, se révèle un must dans le genre fantastique médiéval. « Le terreau des braves », premier tome des « Fléaux d’Enharma », par Cordurié et Créty, aux éditions Delcourt, collection Terres de Légendes.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : delcourt, cordurie, terres de legendes, le terreau des braves, les fleaux d enharma, crety |  Facebook |

01/10/2009

Rien qu’un souffle / One, T.1 / Cordurié, Radivojevič / Le Lombard

À San Francisco, une jeune femme se fait exploser dans la maison d’un biologiste de renom, le tuant par la même occasion. L’attentat déclenche un mouvement d’inquiétude dans ce monde qui va de mieux en mieux et où les conflits se sont apaisés. Un homme est l’instigateur de cette paix mondiale, le président démocrate Harmond, dont l’arrivée au pouvoir n’a pas fait que des heureux. Ces mécontents disposent toutefois d’une arme secrète redoutable : les « pensanguins ». Résultat d’une expérience ratée, ces hommes ont la capacité de lire les pensées des autres dès leur contact avec une molécule organique de n’importe quel individu. Génétiquement modifié, Julian Lethercore est l’un d’entre eux et se voit confier la mission de démasquer ce président dont personne ne connaît le visage. Agrémenté d’un soupçon de fantastique, ce passionnant thriller politique est pour le moins séduisant. Le scénario se déroule dans un futur proche et son contexte semble presque crédible. La paix mondiale n’empêche pas les complots et les politiciens usent et abusent de la nuance si bien que la limite entre le Bien et le Mal est fort ténue. Le graphisme réaliste est très détaillé, surtout dans les décors qui bénéficient rarement d’un tel degré de précision. Parfaitement mis en images, on attend la suite avec curiosité. « Rien qu’un souffle », premier tome de la série « One », par Cordurié et Radivojevič, est paru aux éditions Le Lombard.

 

BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : one, cordurie, le lombard, rien qu un souffle, radivojevi 269 |  Facebook |

27/07/2009

La malédiction de Garlath / L’épée de feu, T.1 / Cordurié, Kovacevic, Héban / Soleil / coll.Celtic

Toute nouvelle série d’Héroïc Fantasy, cet album nous entraîne au cœur de la Bretagne des années mille huit cent quarante huit. Dans la ville de Dinan, Terreg Halon est à la tête d’un groupe de contrebandiers. Depuis la mort de son frère, Similien, Terreg se montre un peu trop audacieux et à force, certains de ses compagnons le quitte. Une nuit, alors que les contrebandiers attendent une nouvelle livraison, Terreg aperçoit une galère échouée. Terreg et son cousin découvrent l’équipage maudit et délivrent Lifelde, une enchanteresse. Lorsque ses compagnons se font assassiner, Terreg promet d’aider celle-ci une fois sa vengeance accomplie. Mélange d’histoire et de sorcellerie, ce premier volume pose les bases d’un récit intéressant. La lutte entre les entités sorcières rivales fait rage et auréole de mystère cette histoire rythmée par l’action. L’environnement des protagonistes semble très réel et contrebalance parfaitement le côté fantastique du récit. Le graphisme est quant à lui magnifiquement réalisé et est rehaussé par une palette de couleurs plutôt sombre. Tous les éléments sont donc réunis pour faire de cette nouvelle saga une série prometteuse ! « La malédiction de Garlath », premier tome de « L’épée de feu », par Cordurié, Kovacevic et Héban, est paru aux éditions Soleil, collection Celtic.

 

BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : soleil, cordurie, kovacevic, celtic, la malediction de garlath, l epee de feu, heban |  Facebook |