25/08/2010

Fuites / Thomas Silane, T.5 / Chanoinat, Buendia, Zaghi / Bamboo / coll.Grand Angle

 

thomassilane5.JPG

La principale particularité de cette série, c’est un appareil photo qui révèle les circonstances des meurtres dont la scène est prise dans son champ. Le propriétaire de cet appareil miraculeux ou peut-être maudit, est Thomas Silane, un homme embarqué malgré lui dans une affaire d’impitoyables mafieux. Le voilà cette fois en Tchétchénie, un des pires décors pour des aventures mouvementées, face à des situations extrêmement périlleuses. Silane tente de récupérer son appareil photo tombé entre les mains de Sergueï Melichev, un criminel, un dangereux parrain de la mafia russe. Melichev a compris les étonnantes facultés de l’appareil et s’est mis en tête de le disséquer pour en percer les secrets. Le lecteur n’en attendait pas moins. Au-delà de cette importante question, les auteurs développent une intrigue complexe, réfléchie, qui gagne en densité d’album en album. Tout comme le héros, nous nous empêtrons de plus en plus dans un engrenage infernal dont il semble qu’aucune rémission ne soit possible. Malgré cette progression narrative inquiétante, le lecteur ne perd pas pied. Les auteurs prennent soin de conserver une parfaite fluidité au fil des pages. « Fuites », cinquième tome de « Thomas Silane », par Chanoinat, Buendia et Zaghi, aux éditions Bamboo, collection Grand Angle.

 

BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fuites, thomas silane, chanoinat, buendia, zaghi, bamboo, grand angle |  Facebook |

08/06/2009

Objectifs / Thomas Silane, T.4 / Buendia, Chanoinat, Zhagi / Bamboo / coll.Grand Angle

Thomas Silane est un reporter photographe de choc. En fait de choc, c’est surtout lui qui en a eu un le jour où il a découvert fortuitement les particularités d’un appareil photo qui lui a été mystérieusement confié. Quand il photographie le lieu d’un crime, apparaissent sur la pellicule les circonstances et les protagonistes de ce crime. Les services que cela peut rendre aux enquêteurs sont indéniables. Cependant, ce qui intéresse surtout Thomas Silane, c’est que cet appareil est le seul lien qu’il lui reste avec ses parents disparus. Alors quand une jolie inconnue lui ravit son appareil photo, il va tout faire pour le récupérer. Le hic, c’est que cette blonde pulpeuse est la compagne d’un puissant maffieux russe aux méthodes radicales. On ne s’attaque pas impunément à un criminel de haut vol. Les choses vont encore se compliquer quand Silane comprendra les motivations de la jeune voleuse. Ce troisième cycle installe un récit dynamique, bien pensé et agréablement dessiné. Il tient le lecteur en haleine quant à l’intrigue de fond, la disparition des parents de Silane, et développe une belle tension jusqu’à la dernière case de l’album. Le héros est privé de ce qui a le plus de valeur à ses yeux, et confronté à d’autres valeurs à défendre. « Objectifs », quatrième tome de « Thomas Silane » par Buendia, Chanoinat et Zhagi, aux éditions Bamboo, collection Grand Angle.


BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bamboo, buendia, chanoinat, objectifs, grand angle, thomas silane, zhagi |  Facebook |

23/03/2009

Sans retour / Les aventuriers du temps, T.2 / Chanoinat, Castaza / Le Lombard

Après la présentation des différents acteurs, ce second volume nous en apprend plus sur les motivations de son commanditaire, un jeune génie paralytique du nom de Charles Perkins. Embarqués contre leur gré dans une aventure spatio-temporelle, un cambrioleur, une tueuse à gage et un parrain de la mafia se voient confier la mission de récupérer Jade Monroe. Ancienne gouvernante de Charles, cette jeune femme lui a volé sa technologie et en profite pour régler quelques comptes avec les grands criminels de l’Histoire. Lorsque les membres de l’équipe commencent à mettre au point un plan d’évasion, Charles décide de leur faire visiter l’installation. À leur grande surprise, il leur laisse le choix : devenir ses associés ou partir. Alors que dans l’ombre, Jade manigance leur assassinat, d’autres personnes semblent faire chanter le jeune génie… Explorant plus en profondeur les voyages dans le temps, cet album bénéficie d’un fil conducteur clair et cohérent. Même si le scénario est assez classique, les dialogues rythment le récit qui se révèle fort divertissant. Côté dessin, le graphisme rappelle le style cinématographique : on passe d’un personnage à l’autre au cours d’un dialogue, sans pour autant corrompre la cohérence de l’histoire. « Sans retour », second tome de la série « Les aventuriers du temps », par Chanoinat et Castaza, est paru aux éditions Le Lombard.


BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chanoinat, le lombard, sans retour, les aventuriers du temps, castaza |  Facebook |