15/10/2009

1276 âmes / La Jeunesse de Blueberry, T.18 / Corteggiani, Blanc-Dumont / Dargaud

Mike Steve Donovan, alias Blueberry, a été une forte tête. Lieutenant de l’armée nordiste pendant la guerre de Sécession, il s’est illustré dans de nombreux actes de bravoure. Sa réputation d’homme efficace mais aussi de buveur féru de poker lui a valu à la fois l’admiration et la réprobation de sa hiérarchie. Mais en cas de réel coup dur ou d’affaire délicate à résoudre, c’est à lui qu’il est bien souvent fait appel. C’est encore le cas avec cette affreux massacre dont s’est rendu coupable un prédicateur fou, un homme motivé par le désespoir et la rage. Blueberry est lancé à sa poursuite. Pour l’aider dans cette mission périlleuse, il bénéficie de l’assistance d’un agent de la célèbre et très sérieuse agence Pinkerton. Ce qu’ils ne savent pas, c’est que certains gradés ont d’autres projets quant à la conclusion de cette affaire. Blueberry va tomber dans un piège mortel. Corteggiani et Blanc-Dumont ont repris de mains de maîtres cette série créée par Charlier et Giraud. Le dessin très soigné de Blanc-Dumont a de quoi charmer, de meêm que la mise en page certes classqiue mais fort judieuse. Le scénrion pêche un peu par son côté parfois désuet et trop timoré, empruntant des voies toutes tracées, d’un classicisme excessif. Quoi qu’il en soit, les fans de la série ne seront pas déçus. « 1276 âmes », di-huitième tome de « La Jeunesse de Blueberry », par Corteggiani et Blanc-Dumont, aux éditions Dargaud.

 

BD commentée par Marc Descornet