01/08/2012

La révolte de Ramat Gan / Diamants, T.4 / Bartoll, Kölle / Glénat / coll.Investigations

diamants4.jpg

 

L’empire industriel de Charles Van Berg s’étend dans le monde entier et assure sa mainmise sur le marché global du diamant. Une telle puissance attire inévitablement les détracteurs, qui peuvent se montrer des ennemis féroces. Cette trame narrative rappelle celle d’un immense succès de librairie, celui d’un milliardaire en blue jeans, Largo Winch. La première initiale de la World Diamond Co, le « W », n’est pas sans susciter la comparaison avec la Winch Co. Et puis, cette saga familiale ne peut qu’évoquer « les Maîtres de l’orge ». Mais la rugosité toute particulière de cette série lui assure une personnalité forte qui surpasse toute similitude éventuelle. L’héritier de la Diamond Co, Charles Van Berg Junior, peut compter sur un allié inattendu, Gunther, son demi frère aventurier. Ce n’est pas une aide superflue vu la carrure des adversaires parmi lesquels un maffieux russe, des Israéliens teigneux et le FBI qui en a au passé collaborationniste des Van Berg. Cette liste noire s’allonge encore de dangereux rebelles congolais qui convoitent un diamant exceptionnel nommé l’étoile du Katanga. La lutte se déploie sur plusieurs fronts pour Charles et Gunther, chacun sur son terrain de prédilection, l’administration pour l’un, l’action pour l’autre. « La révolte de Ramat Gan », quatrième tome de « Diamants » par Bartoll et Kölle, aux éditions Glénat, collection Investigations.

 

 

M.Descornet

 

19:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : la révolte de ramat gan, diamants, bartoll, kölle, glénat, investigations |  Facebook |

28/09/2010

WTC, acte 1 / 9/11, T.1 / Corbeyran, Bartoll, Jef / 12 bis

 

911wtc1.JPG

Al-Qaïda est une organisation terroriste islamiste montée par le cheik Abdullah Yusuf Azzam et son élève Oussama Ben Laden en mille neuf cent quatre-vingt sept. Au cours de la décennie qui a suivi, les États-Unis ont été la cible de plusieurs attentats revendiqués par Al-Qaïda: l'attentat du World Trade Center au véhicule piégé, l'attentat des tours de Khobar à Dhahran en Arabie saoudite, les attentats des ambassades américaines en Afrique à Nairobi au Kenya et à Dar es Salaam en Tanzanie. Ces actions terroristes sont le prélude à la tragédie du onze septembre deux mille un, marquée surtout par l’effondrement des tours jumelles du World Trade Center à New York. Si Al-Qaïda l’a rapidement revendiqué, de nombreux doutes subsistent quant aux véritables motivations. De nombreux analystes avancent une théorie du complot, et apportent des éléments troublants sur les intérêts financiers liés à l’exploitation pétrolière. Ils posent également des questions pertinentes sur les liens entre des membres de l’administration américaine et les commanditaires. Cette BD revient sur des éléments factuels et des événements clés dans la compréhension de ce qui s’est réellement passé, un travail minutieux, bien documenté, admirablement servi par un graphisme austère. « WTC, acte 1 », premier tome de « 9/11 », par Corbeyran, Bartoll et Jef, aux éditions 12 bis.

 

BD commentée par Marc Descornet

  

 

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wtc, acte 1, 911, corbeyran, bartoll, jef, 12 bis |  Facebook |

01/03/2010

L’Etoile du Katanga / Diamants, T.3 / Bartoll, Kölle / Glénat / coll.Investigations

Menée à un rythme effréné, cette série a des relents nauséabonds. Nous nageons en eaux troubles, dans le monde des diamantaires et de tous les rapaces qui gravitent autour de ce commerce lucratif. Dans les mines, on ne fait pas de quartiers. Les revendeurs n’ont pas d’état d’âme. Les différents intermédiaires, receleurs, tailleurs, négociants, mais aussi militaires corrompus et autres malfrats de tout poil, ils ont tous une conscience bien chargée. Charles Van Berg Junior est à la tête d’un véritable empire. Il détient un monopole de fait, un privilège qu’il a reçu en héritage. Son père avait d’ailleurs été condamné aux Etats-Unis dans le cadre de la loi anti-trust. Cette condamnation, Charles Van Berg l’a aussi reçue en héritage. Et puis, comme si ce n’était pas déjà suffisamment compliqué, il a découvert l’existence de Gunther, un demi-frère aventurier qui n’a pas froid aux yeux. Heureusement les deux hommes s’entendent bien et se complètent dans leurs actions. Un diamant exceptionnel a été extrait au Katanga. Une énorme pierre en forme d’étoile. Ce diamant brut représente une somme colossale. Il suscite les convoitises de redoutables fripouilles qui n’hésitent pas à tuer et torturer pour se l’accaparer. Une excellente BD : « L’Etoile du Katanga », troisième tome de « Diamants », par Bartoll et Kölle, aux éditions Glénat, collection Investigations.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : glenat, bartoll, diamants, investigations, l etoile du katanga, kolle |  Facebook |

28/07/2009

La confession d’Agathe / Le dernier des Schoenfeld, T.1 / Bartoll, Hervan / Glénat / coll.Grafica

En guise de mot d’introduction, Agnès Bartoll nous fait le récit d’un pan de son histoire familiale. Cette fiction, publiée sous forme de mini-série, est en effet inspirée de faits réels, ayant été vécus par sa mère, unique survivante de l’holocauste. Sentant son heure venir, Agathe apprend la vérité à John, le fils de sa sœur qu’elle a élevé comme le sien. Leur nom de famille n’est pas Dillman mais bien Schoenfeld. À travers de nombreuses photographies, Agathe retrace l’histoire d’une famille heureuse possédant même un domaine tant les affaires fonctionnent bien. L’arrivée des Allemands va tout changé. Après la mort d’Agathe, John se rend à Rabaillac, petit village de France où habitait sa famille. À présent, ce sont les Auberoche qui sont maître du domaine, tout comme de l’usine dirigée auparavant par son père. Bien décidé à faire la lumière sur ces événements, John tient là son nouveau roman. Cette grande saga familiale retrace l’enquête menée par un jeune homme sur ses origines jusque là inconnues. L’intrigue est savamment distillée dans cette fiction historique au dessin semi-réaliste. Très réussi, le graphisme est rehaussé par sa mise en couleur à l’aquarelle. « La confession d’Agathe », premier tome de la trilogie « Le dernier des Schoenfeld », par Bartoll et Hervan, est paru aux éditions Glénat, collection Grafica.

 

BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : glenat, grafica, bartoll, la confession d agathe, le dernier des schoenfeld, hervan |  Facebook |

12/04/2009

Dossier Vierge Noire / L’agence, T.4 / Bartoll, Legrain / Casterman / coll.Ligne Rouge

Ce nouveau dossier de la série initiée par le scénariste d’ « Insiders » nous emmène sur les traces d’une icône volée en Pologne. Devenue l’emblème de la liberté de la Pologne, la Vierge Noire a finalement atterri dans les caves du fameux musée de l’Hermitage, en Russie. De nos jours, un nouveau personnage fait son apparition sur la scène politique polonaise. Lech Ganinski est un jeune et riche industriel douteux qui désire rendre à la Pologne ce trésor perdu afin de consolider sa course au pouvoir. Katya est alors engagée pour la récupérer, mais c’est sans compter sur l’intervention de Souad et Saint-Alban, tous deux membres de l’Agence. Dans cette nouvelle aventure, action et suspens font bon ménage. Les fusillades vont bon train et mafieux et trafiquants en prennent pour leur grade. Plusieurs intrigues s’entremêlent au début pour ensuite offrir un final plutôt mouvementé mais réussi. Le couple Agnès et Jean-Claude Bartoll signe ici un excellent volume, avec une intrigue passionnante et bien documentée sur le trafic d’œuvres d’art. Le graphisme est quant à lui très proche des précédents tomes : Thomas Legrain dynamise le récit et donne aux scènes d’action un côté très réel. « Dossier Vierge Noire », quatrième tome de la série « L’agence », par Bartoll et Legrain, est publié aux éditions Casterman, collection Ligne Rouge.


BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : casterman, legrain, l agence, bartoll, ligne rouge, dossier vierge noire |  Facebook |

08/04/2009

Les dragons de Pékin / Insiders, T.7 / Bartoll, Garreta / Dargaud

Avant dernier tome de la première saison, on retrouve dans cet album tous les ingrédients de cette palpitante série. Parvenue en République populaire de Chine, Najah Cruz bénéficie des soins nécessaires à sa remise en forme suite à son séjour au goulag. Son bienfaiteur semble cependant vouloir obtenir quelque chose en retour. Un soir, Najah tente de s’échapper de la luxueuse propriété et est contrainte de tuer Youria, celle qui l’a aidé à fuir de Russie. Najah est alors obligée de conclure un marché avec Tranh Van Canh. Envoyée à Moscou, elle doit à présent retrouver Sam Natchez, l’homme pour lequel elle travaille. Entre sa mission d’infiltration toujours en cours et la préoccupation de sa propre survie, Najah devra recourir à toute sa ruse pour s’en sortir. Cet éprouvant thriller est un sérieux challenge pour les nerfs. Les scènes d’action s’enchaînent à un rythme effréné, tandis que les différents acteurs politiques se dévoilent peu à peu. On s’intéresse ainsi de plus près à Sam Natchez et à ceux qui complotent dans l’ombre autour de lui. Le graphisme dynamique rend quant à lui les scènes d’action surprenantes et ne sont pas sans rappeler les films de James Bond ! Espionnage, complot politique et jolie fille ne font pas démordre le succès de cette série qui compte encore de beaux jours devant elle. « Les dragons de Pékin », septième tome de la série « Insiders », par Bartoll et Garreta, est publié aux éditions Dargaud.


BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dargaud, bartoll, garreta, insiders, les dragons de pekin |  Facebook |