12/02/2009

Asthénie, T.1 / Pignault, Callède / Dupuis

Un jeune avocat d’envergure vit une période difficile. Habitué à gagner ses procès, Jason Newman semble depuis quelques temps montrer des signes de faiblesse. Il est parfois perdu dans ses pensées en plaine séance, se déconectant de la réalité au détriment de ses clients. Son employeur lui demande instamment de réagir. Il est question de sa réputation. Jason ne dort plus depuis très longtemps. Ses insomnies ont atteint un stade avancé. Il enchaîne les nuits blanches depuis des semaines. A la longue, Jason est épuisé, vidé, susceptible et agressif. Ses proches s’inquiêtent et sa petite amie lui suggère de consulter un spécialiste. Jason, très réticent, va se résigner. Le professeur Stanford exépiremnte un nouveau traitement révolutonnaire, très invasif. Jason fait figure de cobaye et ça ne se passe par sans douleur. Il ressort du cabinet hi-tech un peu hébété. Mais une fois de retour chez lui, il s’écroule sur son lit et s’endort profondément. Au réveil, il goûte enfin au bonheur de s’être vraiment reposé. Il va vite se rendre compte que quelque chose ne tourne pas rond. Les visions de cauchemar qui le hantent vont se multiplier. Les explications, il devra les chercher lui-même. Le cabinet du professeur Stanford est un lieu désaffecté et le bon docteur s’est volatilisé. Un récit chargé de mystère, un homme persécuté pour d’obscures raisons : « Asthénie », Tome 1, par Pignault et Callède, aux éditions Dupuis.


BD commentée par Marc Descornet

07:30 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dupuis, callede, asthenie, pignault |  Facebook |