04/02/2014

Hommage à Philippe Delaby

 

 

delaby.jpg

Philippe Delaby vient de nous quitter. Le dessinateur de « Murena » venait de fêter ses cinquante trois ans. Il avait débuté avec quelques récits complets avant de signer trois tomes de « l'Etoile polaire ». Son style s'est rapidement révélé très séduisant. La consécration, ça a été le lancement de « Murena », un péplum scénarisé par Jean Dufaux. Philippe Delaby a proprement révolutionné le genre. Son dessin fouillé, minutieux, ses mises en pages impeccables et ses angles de vues audacieux ont achevé de conquérir le coeur des lecteurs, de plus en plus nombreux. Sa disparition soudaine laisse un intense sentiment d'effroi. Philippe Delaby avait encore beaucoup à nous offrir. Trois ou quatre albums de « Murena » devaient encore voir le jour, et des projets plus personnels. A côté, il avait aussi repris le dessin de « la Complainte des landes perdues » à la suite de Rosinski. Là encore, on peut affirmer que son immense talent a surpassé le maître. Delaby était un dessinateur d’exception qui a atteint l'excellence. Il laisse un vide insondable auprès de ses lecteurs, de ses amis, de sa famille. Philippe Delaby avait une épouse et un jeune fils. Et ça, c'est ce qu'il y a de plus éprouvant, au-delà de la peine que chaque admirateur peut ressentir. Un papa, ça n'a pas de prix. Une vie s'achève, l'oeuvre de Philippe Delaby reste. Et quelle oeuvre ! Une oeuvre si personnelle, si intense, si vivante !

 

 

Marc Descornet

 

 

22:43 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.