05/09/2012

1942, à l’ouest, rien de nouveau / Les Brigades du temps, T.1 / Kris, Duhamel / Dupuis

brigadesdutemps1.jpg

 

Les uchronies s’inscrivent fortement dans l’air du temps. Elles sont le prolongement thématique des fictions spatiotemporelles et enrichissent le genre science-fiction, détrôné par le succès de l’heroic fantasy. La science fiction a cependant toujours su rester vivace, alimentée par les découvertes scientifiques, telles que la distorsion spatiale, un phénomène observable qui entraîne une modification du continuum espace temps dans une région de l'espace déterminée. En l’occurrence, il pourrait s’agir de la non-survenance d’un évènement majeur qui aurait pour conséquence un déroulé historique radicalement différent. Mais cette hypothèse empiète sur un terrain plus paradoxal. C’est pourtant le terrain choisi par Kris et Duhamel pour développer une série très prometteuse. L’agence Ukronia veille à la bonne marche de l’Histoire telle que nous la connaissons. Dès qu’un événement susceptible de la modifier survient, elle envoie des agents spécialisés rétablir l’ordre des choses. Pour pimenter l’intrigue, les anomalies sont parfois, souvent, le fait d’actes intentionnels. Ce canevas de départ ouvre largement les possibles et nous prédit de séduisantes chroniques, d’autant plus que les personnages bien campés donnent vie à cette BD au dessin épatant. « 1942, à l’ouest, rien de nouveau », premier tome des « Brigades du temps », par Kris et Duhamel, aux éditions Dupuis.

 

 

M.Descornet

 

20:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 1942, à l’ouest, rien de nouveau, les brigades du temps, kris, duhamel, dupuis |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.