30/08/2012

Variable d’ajustement / Dans mon open space, T.4 / Larcenet, James / Dargaud

openspace4.jpg

 

Que signifie au juste une « variable d’ajustement » ? Ne cherchez pas, vous ne trouverez aucune définition de cette expression pourtant de plus en plus usitée, d’origine statistique et qui a trouvé un terrain d’application dans le monde de la gestion des ressources humaines. Voilà encore une belle expression déshumanisante, « ressources humaines ». Nous ne sommes plus des personnes, des travailleurs mais des ressources au même titre que le matériel de bureau, les logiciels informatiques ou les machines de chantier. Et donc, les ressources humaines sont devenues des variables d’ajustement. En clair, cela veut dire que les personnes qui offrent, contre rémunération, donc qui vendent leur temps et leurs compétences, sont susceptibles de se faire licencier à tout moment en fonction des besoins de l’entreprise. En fait, il n’est même plus question de besoins mais, puisque nous sommes des variables statistiques, de répondre aux fluctuations du chiffre d’affaire et des dividendes. N’empêche que, au quotidien, l’endroit où, après notre lit, nous passons le plus de temps dans notre existence humaine, c’est l’entreprise, cet univers qui nous chosifie et qui a la perverse prétention de nous faire croire que nous sommes des humains de valeur, pas du mérite, non, mais une valeur quantifiable, ajustable. « Variable d’ajustement », quatrième tome de « Dans mon open space », par Larcenet et James, aux éditions Dargaud.

 

 

M.Descornet

 

20:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : variable d’ajustement, dans mon open space, larcenet, james, dargaud |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.