03/08/2012

Sacrilèges / Les Boucliers de Mars, T.2 / Glénat / coll.Grafica

boucliersmars2.jpg

 

Trajan est considéré comme l’un des meilleurs empereurs romains. Trajan avait pour ambition d’étendre les territoires de l’Empire. Il voulait égaler Alexandre le Grand. Il a réussi à conquérir l’Arménie, la Mésopotamie, qui correspond à l’Irak actuel, et la Dacie, un territoire situé à cheval entre les Carpates et le Danube, à l’ouest de la mer Noire. Le récit imaginé par le regretté Gilles Chaillet se situe au tout début du deuxième siècle dans la cité de Zeugma, située sur l’Euphrate, près de la frontière syrienne actuelle au sud de la Turquie. Les Parthes menacent Rome qui songe de plus en plus à mener une guerre décisive. Il suffirait d’un élément déclencheur pour engager les hostilités. Justement, lors d’une cérémonie officielle, l’un des boucliers du dieu Mars s’est détaché de la tribune. Les divinologues patentés en concluent qu’il s’agit d’un signe néfaste. L’agressivité de l’ambassadeur de Parthe vient les conforter dans la nécessité de défendre Rome contre l’ennemi qui se profile. Gilles Chaillet nous a récemment quitté. Il nous laisse ses personnages, dont le plus connu est Vasco, et puis cette série brillante prévue en trois tomes, dessinée par Christian Gine avec une précision étonnante, en parfaite adéquation avec le scénario hyper documenté. « Sacrilèges », deuxième tome des « Boucliers de Mars », aux éditions Glénat, collection Grafica.

 

 

M.Descornet

 

19:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sacrilèges, les boucliers de mars, glénat, grafica |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.