21/07/2012

Je suis le gardien de mon frère / Makyo, Wei Liu / Glénat

gardienfrere.jpg

 

La famille représente à la fois un refuge et un univers de tensions. Lorsqu’un secret pèse sur les relations, il peut générer des débordements incontrôlables qui peuvent conduire à des drames. C’est ce qui se passe dans cette BD à l’ambiance noire, dans laquelle deux frères subissent un traitement différent de la part de leur père. L’un des deux est systématiquement maltraité ou battu. Bien sûr, le lecteur se doute bien qu’il y a plus que probablement une histoire d’adultère là-derrière et que le malheureux gosse est un bâtard. Mais la réalité n’est peut-être pas aussi simple. Sans dévoiler trop le fin fond de cette histoire cruelle, relevons que le plus grand attrait de cette histoire réside dans la complexité de la relation entre les deux frères, en lien avec leur passé et avec les révélations que leur réservent le présent et l’avenir. Nous assistons en fait à un irrémédiable processus de destruction d’une famille minée par le non-dit, la jalousie, l’incompréhension, la rancœur et la culpabilité refoulée. A cela s’ajoute une dimension superstitieuse non négligeable. Le climat malsain qui règne tout au long de ce terrible récit ne trouve aucun espace de rémission, si ce n’est parfois les pointes de naïveté ou de pure candeur. La dualité est au centre de cette BD habilement construite et parfaitement crédible. « Je suis le gardien de mon frère », par Makyo et Wei Liu, aux éditions Glénat.

 

 

M.Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : je suis le gardien de mon frère, makyo, wei liu, glénat |  Facebook |

Commentaires

Bonjour, je voulais partager votre analyse de cette BD que j'attends depuis 2 ans maintenant. Histoire terrible de ces feux frères, faisant penser à Abel et Cain. Je suis fan des scenari de Makyo et Wei Liu m'a donné envie d'apprendre dessin manga il y a quelques années.

Écrit par : apprendre dessin | 23/07/2012

J'etais une peu dans le meme cas, avant de lire votre blog, je n'aimais pas les mangas mais j'ai finit par y prendre gout!

Écrit par : Pneu hiver | 28/09/2012

Les commentaires sont fermés.