16/07/2012

Le protocole Pélican, T.2 / Ponzio, Marazano / Dargaud

pelican2.jpg

 

Ce n’est que le deuxième album de cette série et on a l’impression d’en avoir déjà lu plusieurs. L’intrigue est particulièrement fouillée et dense. Une douzaine de personnes sont enlevées et séquestrées sur une plateforme isolée en haute mer. Leur environnement carcéral est rigoureusement pensé, de la cadence des moments de détentes ou d’interrogatoires à la terminologie qualifiant le moindre aspect de leur réalité imposée. Une équipe de chercheurs les surveille, les interroge et analyse leurs comportements. Il s’agit donc d’une expérience, d’autant plus que rien ne laisse deviner sur base de quels critères ces cobayes humains ont été sélectionnés. L’objectif de cette expérimentation reste obscur, hermétique. Peut-être que la référence au pélican peut nous donner des indications. Cet oiseau particulier au gosier réservoir symbolise l’amour paternel qui nourrirait soi-disant ses petits de son propre sang. En tant que blason, comme il figure sur l’écusson dans la BD, le pélican se perce le cœur avec le bec. Voilà qui ne nous éclaire pas davantage. Nul doute pourtant que Richard Marazano nous a concocté une révélation ébranlante dans les pas des expériences de Conrad Lorenz sur la soumission à l’autorité. C’est ce qui transparaît dans cette excellente série qui n’a pas fini de nous étonner. « Le protocole Pélican », tome deux, par Ponzio et Marazano, aux éditions Dargaud.

 

 

M.Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le protocole pélican, ponzio, marazano, dargaud |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.