07/07/2012

La douceur de l’enfer, T.2 / Grenson / Le Lombard / coll.Signé

 

douceurenfer2.jpg

Billy Summer est un jeune homme perturbé par une histoire familiale tumultueuse. Sa grand-mère paternelle apprend, plus de cinquante ans après sa disparition, que les restes de son mari ont été découverts en Corée. Billy est invité à témoigner sur une chaîne de télévision comment son grand-père est mort en héros pendant la guerre de Corée. Un homme le contacte ensuite pour lui apprendre que son grand-père vit toujours, en Corée du Nord. Commence alors pour Billy un périple qui le mènera à une rencontre sur la ligne de démarcation entre les deux Corées. D’abord revêche, l’homme qui se tient devant lui se confie petit-à-petit sur les événements et les motivations qui l’ont amenés à trahir l’Amérique et à abandonner sa femme enceinte, sans plus jamais donner de nouvelles. Cette histoire extrêmement travaillée adopte un point de vue narratif osé qui fait mouche de magistrale manière. Malgré un effroyable chemin de vie pour les protagonistes principaux, Olivier Grenson réussit a nous le raconter avec délicatesse, compassion et humanité, sans tomber dans le piège de l’émotif. La progression dépeint avec une grande justesse un vécu traumatisant, des blessures profondes, cruelles. « La douceur de l’enfer », deuxième tome, par Grenson, aux éditions Le Lombard, collection Signé.


M.Descornet

 

 

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la douceur de l’enfer, grenson, le lombard, signé |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.