05/07/2012

Double nature / Les Carnets de Darwin, T.3 / Runberg, Ocaña / Le Lombard

darwin3.jpg

 

Charles Darwin est un des plus grands naturalistes de notre temps. C’est lui qui a construit la théorie de l’évolution des espèces, ainsi que celle de la sélection naturelle. Depuis leur publication, ces théories n’ont cessé de subir les assauts de détracteurs, il faut bien le dire, un peu détraqués. Les plus farouches sont les créationnistes qui dépensent des fortunes pour diffuser aujourd’hui dans les écoles et centres culturels des ouvrages luxueux démontrant à coups d’arguments farfelus que l’homme est apparu sur terre tel qu’il est actuellement. Chez ces gens-là, on ne pense pas, on prie. Charles Darwin est le personnage principal de cette BD de fiction. Des attaques horribles sont commises dans une contrée éloignée d’Angleterre. Les victimes sont sauvagement lacérées et démembrées. Darwin est chargé de déterminer quel type d’animal peut ainsi semer la terreur. Cette tâche n’est pas aisée, tant les témoins sont rares ou affirment ne pas avoir pu distinguer la bête. De fait, le monstre tue à une vitesse vertigineuse et semble doté d’une intelligence tactique imparable.  Darwin fait également une découverte déstabilisante le concernant de près. Admirablement dessinée, cette série se conclut ici de fort plaisante manière, au terme d’un récit palpitant qui soulève quelques questions en demi-teinte. « Double nature », troisième tome des « Carnets de Darwin », par Runberg et Ocaña, aux éditions Le Lombard.

 


M.Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : double nature, les carnets de darwin, runberg, ocaña, le lombard |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.