28/06/2012

Croque-mort / Tony Chu, T.3 / Layman, Guillory / Delcourt / coll.Contrebande

tonychu3.jpg

 

Tony Chu est un cibopathe, ce qui signifie qu’il est capable de déterminer la provenance de n’importe quel aliment rien qu’en y goûtant. Cette particularité est fort appréciée de son employeur, la Food and Drug Administration. Il n’a pas son pareil pour déceler les restaurants qui servent du poulet ou n’importe quel autre type de volaille alors que c’est strictement prohibé. Car le monde est pourri, et les volailles, surtout le poulet, sont infestées de germes. Tony Chu doit pourchasser les criminels les plus endurcis. Il est appelé à résoudre des crimes par la même méthode que celle qu’il utilise pour démasquer les resquilleurs, en goûtant la viande des macchabés. Il parvient ainsi à retracer les circonstances du crime et à identifier les coupables. Cette faculté a un inconvénient majeur. Il est impossible pour Tony de mastiquer le moindre aliment sans voir sa provenance, ce qui en lui coupe l’appétit instantanément. Fort heureusement, il fait la connaissance d’Amélia, une journaliste culinaire experte dans l’art de restituer les saveurs avec des mots. C’est la femme parfaite. Leur idylle s’annonce bien. C’est sans compter sur un orteil soigneusement conservé par Tony dans son congélateur. Une série déjantée à souhait, absolument savoureuse. « Croque-mort », troisième tome de « Tony Chu », par Layman et Guillory, aux éditions Delcourt, collection Contrebande.


M.Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : croque-mort, tony chu, layman, guillory, delcourt, contrebande |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.