16/06/2012

Furari / Taniguchi / Casterman / coll.écritures

furari.jpg

 

L’époque d’Edo s’étend du dix-septième au dix-neuvième siècle. Elle succède à une période pendant la quelle le Japon était en proie à de nombreuses guerres féodales. Le shogun Tokugawa et son clan cherchent à réorganiser l'État et garantir la paix dans le pays. Pour cela, ils mettent au point un système très hiérarchisé et rigide grâce auquel ils peuvent contrôler totalement le pays. L’époque d’Edo est caractérisée par un essor de l’art, qui se concrétise notamment par l’invention du kabuki, le théâtre de danse grotesque. Il y aura également une belle production en matière de peinture. Quant à la littérature, elle connaît une grande ouverture à l’égard de l’Occident. C’est dans ce contexte qu’un géomètre cartographe à la retraite, arpente les rues et ruelles de la capitale Edo. Il déambule tout en comptant ses pas et en notant ses mesures. Au fil de ses errances nonchalantes, il nous emmène dans des endroits charmants, multiplie les rencontres enrichissantes, toutes empreintes de poésie. Il nourrit aussi le rêve de mesurer très précisément la distance entre deux villes éloignées grâce à des instruments et méthodes modernes. Taniguchi parvient à toucher un vaste lectorat, par l’universalité de son langage graphique et des sensations qu’il génère. Un superbe ouvrage, hymne à la beauté du monde, et invitation à la savourer : « Furari », par Taniguchi », aux éditions Casterman, collection écritures.


M.DESCORNET

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : furari, taniguchi, casterman, écritures |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.