29/02/2012

Les Aigles de Rome / Livre trois / Marini / Dargaud

 

Les Aigles de Rome,Livre trois ,Marini ,Dargaud

Les lectrices se pâment devant Enrico Marini, le dessinateur de « Gipsy », « Rapaces » et du « Scorpion ». Son trait élégant séduit d’ailleurs un public bien plus large que seulement féminin. Dans cette saga romaine qui a pris son envol suite au succès de la série télévisée « Rome », deux soldats romains s’affrontent alors qu’adolescents ils étaient amis très proches. L’un, Marcus, est un Romain pur souche, l’autre, Arminius, est un romain d’adoption, issu des tribus barbares de Germanie colonisées par l’empire. Ce troisième épisode se déroule en Germanie. Arminius est chargé de pacifier cette région. Mais Rome le soupçonne de fomenter une révolte et envoie Marcus pour s’en assurer. Arminius se montre fin stratège. Il est difficile d’y voir clair dans son jeu. Il œuvre au rapprochement des différentes tribus germaines qui nourrissent des rivalités ancestrales. D’un côté, il évoque cette manœuvre en vertu de la pacification, de l’autre côté, il parle de ralliement afin de bouter les Romains hors de Germanie. De fait, une véritable armée unie se constitue peu à peu face à la puissance romaine. Marini signe là un scénario dense qui n’hésite pas à sortir des sempiternelles ruelles de Rome pour s’aventurer sur des sentiers battus aux lisières de l’empire, une démarche originale qui va de pair avec des personnages consistants et complexes. « Les Aigles de Rome », Livre trois, par Marini, aux éditions Dargaud.


M.Descornet

 

20:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : les aigles de rome, livre trois, marini, dargaud |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.