21/02/2012

La fausse note / Sasmira, T.2 / Vicomte, Pelet / Glénat / coll.Grafica

 

sasmira-2.jpg

Le monde de la bande dessinée a ses légendes. Certains albums sont attendus avec impatience et ne paraissent jamais. C’est le cas par exemple du numéro cinq de « Gaston Lagaffe », une légende qui s’est ensuite éteinte avec la parution d’un album de compilation d’inédits. Une autre légende était en passe de s’installer durablement, celle de la suite de « Sasmira » dont le premier opus avait rencontré un engouement particulier. Vicomte y faisait preuve d’un travail soigné, méticuleux, après le succès de « La Ballade au bout du monde ». Il aura fallu attendre quatorze ans pour qu’enfin paraisse le deuxième tome d’une série qui devrait en compter quatre ou cinq au total. A ce rythme, ce sont les générations futures qui connaîtront la fin de l’histoire. Soyons confiants, même si Vicomte est connu pour sa lenteur, à la hauteur de la qualité de son travail. Tous les grands artistes sont en proies à des tourments. Vicomte ne fait pas exception. Il a heureusement trouvé en Pelet un dessinateur de talent qui le seconde efficacement. Son style s’approche de celui de Vicomte. Il doit bien sûr encore s’affiner mais il se défend déjà très bien. Quant à l’histoire, les similitudes avec la trame de « La Ballade » sautent aux yeux. Elle n’en reste pas moins originale et captivante. « La fausse note », deuxième tome de « Sasmira », par Vicomte et Pelet, aux éditions Glénat, collection Grafica.


M.Descornet

 

22:30 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la fausse note, sasmira, vicomte, pelet, glénat, grafica |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.