11/01/2012

Piégés / Walking dead, T.14 / Kirkman, Adlard / Delcourt / coll.Contrebande

 

Le succès de la série télévisée a bien sûr boosté les ventes des albums, tout comme la sortie du film de Spielberg a relancé les ventes de « Tintin ». Ce regain de notoriété et la pression qui va de pair n’enlèvent rien à la qualité de la BD. C’est d’ailleurs remarquable de constater à quel point la série se renouvelle alors qu’elle est un peu par nature contrainte à des variations sur le même thème. L’humanité est dévastée. Les zombies ont envahi le monde et dévorent les survivants. Ceux-ci tente de se barricader dans les vestiges d’une civilisation disparue, ceci tant de manière concrète, terre-à-terre, que spirituelle. Il s’agit pour eux de préserver leur humanité, de perpétuer les valeurs qui assureront leur avenir. Elles constituent le socle sur lequel se reconstruira le monde de demain. Mais pour l’heure, la priorité va à l’organisation d’une communauté assez forte pour se défendre contre les attaques répétées des morts vivants. Rick est un ancien flic dont l’autorité naturelle l’a imposé comme meneur du groupe. Il a la faculté appréciée de prendre rapidement les bonnes décisions, même si elles sont douloureuses. Dans ce quatorzième tome de « Walking dead », les auteurs creusent un peu plus les motivations de Rick et mettent à jour ses plus terribles faiblesses. « Piégés », par Kirkman et Adlard, aux éditions Delcourt, collection Contrebande.

 

20:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : piégés, walking dead, kirkman, adlard, delcourt, contrebande |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.