02/01/2012

Les meilleurs ennemis / Première partie :1783 – 1953 / David B., Filiu / Futuropolis

 

Les attentats du onze septembre ont soulevé beaucoup de poussières mais également de doutes et de suspicions. Les théories du complot ont vite émergé des décombres. Les liens étroits qu’entretient la famille Bush avec les Ben Laden ont alimenté les spéculations les plus audacieuses. Les relations entre les Etats-Unis et les pays arabes ont de tous temps été ambiguës. L’un des plus gros consommateurs de pétrole ne peut que s’entendre avec les principaux pays producteurs, même si l’amour et la haine se côtoient parfois de manière très tumultueuse. Jean-Pierre Filiu et David B. nous retracent l’histoire chaotique des échanges entre les Etats-Unis depuis qu’ils existent avec les pays arabes. Le premier opus de cette œuvre ambitieuse s’attarde à la période qui s’étend de la première intervention américaine en Lybie au coup d’état orchestré par les Américains en Iran. D’un ton sarcastique mais néanmoins fort pertinent et rudement bien documenté, les auteurs expliquent comment les premiers accords de paix se sont conclus, favorisant l’expansion du commerce. Ils focalisent particulièrement leur attention sur l’Arabie saoudite. Un épais ouvrage hautement recommandé si vous voulez comprendre un peu mieux le dessous des cartes de la diplomatie américaine au Moyen-Orient. Superbement illustré : « Les meilleurs ennemis », Première partie :1783 – 1953, par David B. et Filiu, aux éditions Futuropolis.

 

20:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : les meilleurs ennemis, première partie :1783 – 1953, david b., filiu, futuropolis |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.