30/12/2011

La conjuration de Baal / Alix, T.30 / Simon, Lafon, Martin / Casterman

 

Autant quelques titres de cette série font figures d’épisodes malheureux, autant ce trentième tome se révèle une excellente histoire, riche et agréable à lire, dessinée avec soin. Alix et son ami Enak se trouvent à Pompéi, au pied du Vésuve qui fume mais n’est pas encore entré dans sa célèbre éruption. Bien vite, Alix doit se rendre à Rome où César se trouve en mauvaise posture face aux ardeurs de plus en plus belliqueuses de son rival Pompée. Mais Alix se jette dans la gueule du loup, ou plutôt celle de Baal, une divinité terrifiante adulée par une secte de Molochistes assoiffés de sacrifices humains. A leur tête, le grand prêtre semble vouer une haine toute particulière à Alix. César affaibli ne peut assurer la protection efficace de son ami. Barricadé avec Enak dans sa demeure romaine, Alix va vite devoir engager une âpre lutte contre un ennemi féroce. Cet album a visiblement fait l’objet d’une consciencieuse construction. On y retrouve des références multiples aux albums qui ont fait la renommée de la série. Il y a un subtil équilibre entre la variété des lieux et la fine restitution des rues et ruelles de la Rome antique. Les personnages principaux occupent bien sûr la scène mais les figurants sont légion et donnent un aperçu très intéressant de la réalité quotidienne de l’époque. Un bel album : « La conjuration de Baal », trentième tome de « Alix », par Simon et Lafon, d’après Jacques Martin, aux éditions Casterman.

 

20:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la conjuration de baal, alix, simon, lafon, martin, casterman |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.