25/11/2011

Il Pennello / Allais, Perrotin / Sandawe

 

Cet album est édité grâce au internautes qui investissent pour en permettre le financement. « Il Pennello » raconte la mésaventure étrange vécue par Anton, un dessinateur médiocre qui n’a jamais réussi à se faire publier. Un concours de circonstances le met en présence d’un curieux antiquaire qui lui propose un marché. Il lui prête un pinceau aux vertus soi-disant paranormales en échange de l’exclusivité sur les œuvres qu’il aura créées. N’ayant rien à perdre, l’artiste maudit accepte. Ses premiers essais sont immédiatement concluants, et même proprement époustouflants. La précision de son trait et la fluidité avec laquelle il dessine sont sans commune mesure avec ses minables productions précédentes. Ce pinceau magique a appartenu à Léonard de Vinci qui l’aurait utilisé à la fin de sa vie, alors que son art risquait un déclin. Le pinceau est ensuite passé de main en main, permettant à des peintres de produire des chefs d’œuvre avant de connaître un destin tragique. Il y a donc danger. Anton découvre rapidement que le pinceau possède un pouvoir maléfique. Il peut donner vie aux objets imaginés, et il peut aussi détruire ceux qui sont représentés et ensuite raturés. Anton veut assouvir un fantasme, donner vie à Pelisse, l’héroïne de « La Quête de l’Oiseau du temps ». Un récit sympathique servi par un dessin un peu lisse mais prometteur : « Il Pennello », par Allais et Perrotin, aux éditions Sandawe.

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : il pennello, allais, perrotin, sandawe |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.