05/11/2011

Sun Ken Rock, T11 / Boïchi / Doki-Doki

 

Ken est un jeune Japonais amoureux de Yumin, une jolie fille qui entre dans la police en Corée. Ken se rend lui aussi en Corée, espérant avoir l’occasion de déclarer sa flamme à Yumin. Mais kes circonstances en décident autrement. En prenant la défense d’un restaurateur racketté par des maffieux, il décroche un job dans un gang adverse. De fil en aiguille, Ken devient le boss d’un gang qui prend de plus en plus d’ampleur, jusqu’à dominer le terrain. Mais lassé par cette fonction qui l’éloigne clairement de Yumin, Ken décide de laisser tomber et de se trouver un job convenable. Il décroche un emploi de modeste manager dans une maison de production. Il doit prendre en charge un nouveau girls band composé de quatre filles sélectionnées pour leur physique avantageux et leurs fesses mielleuses. Ken découvre les dérives du star système. Les jeunes filles sont livrées aux instincts libidineux des patrons et de leurs pourvoyeurs de fonds. Une hypothétique gloire leur est promise en échange d’une totale soumission sexuelle. Ken n’accepte pas que ses petites protégées subissent un tel sort. Il leur promet de veiller sur elles. Malheureusement, profitant d’une période d’absence de Ken, son patron livre les filles à des pervers. A son retour, Ken se voit contraint de redevenir chef de gang. Et ça va saigner. « Sun Ken Rock », onzième tome, par Boïchi, aux éditions Doki-Doki.

 

19:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sun ken rock, boïchi, doki-doki |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.