03/11/2011

Magadi train / Les Munroe, T2 / Perrissin, Pavlovic / Glénat

 

Robert Munroe est le propriétaire d’une plantation de café au Kenya. La bonne santé financière n’est plus qu’un souvenir du passé. Aujourd’hui, Robert fait face à une situation proche de la faillite. Il compte sur son prochain mariage pour renflouer les caisses et relancer la productivité de son entreprise. Quant à la relève, les trois enfants de Robert ne font pas figure de modèles de vertu. Sa fille rebelle dans l’âme est aussi une lesbienne affirmée, et ses deux fils ne valent pas mieux en terme d’image. L’un, manipulateur, est une brute sans scrupule ; l’autre est accusé de meurtre et actuellement en fuite. Une chasse à l’homme est engagée, qui risque de compromettre le mariage. Aussi l’affaire est-elle soigneusement étouffée, jusqu’à ce qu’elle éclate au grand jour. Ce sombre tableau n’augure rien de bon pour les Munroe. Leur salut pourrait bien venir de l’opiniâtreté d’un inspecteur d’origine Masaï en quête de vérité. En attendant, les événements tragiques, les coups bas, les crapuleries même, se succèdent à un rythme infernal. Cette bonne BD agréablement mise en image restitue admirablement les ambiances et les tensions entre les protagonistes ou les communautés. La saga familiale ne manque pas de relief. Les déboires qui touchent les Munroe sont savamment dosés. « Magadi train », deuxième tome des « Munroe », par Perrissin et Pavlovic, aux éditions Glénat.

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : magadi train, les munroe, perrissin, pavlovic, glénat |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.