01/11/2011

L’ogre, le zazou, la résistance / Catacombes / Manini, Chevereau / Glénat / coll.Grafica

 

Les catacombes, tout le monde connaît. Ce sont ces galeries souterraines qui parcourent des kilomètres dans les sous-sols de grandes villes et qui servaient à entreposer les morts à une époque et en des lieux où on ne les enterrait pas. Ces lieux sont fortement emprunts de mystère, de par leur nature morbide. Il n’en faut pas plus pour nourrir l’imagination d’un scénariste inspiré. Dans cette BD, ce sont les catacombes de Paris qui sont le théâtre de terribles événements. Nous y descendons sur les pas de Jeanne, une jeune fille dont le père, égoutier, a disparu corps et âme dans les catacombes. Son amoureux, Lucien, engagé dans la résistance, y disparaît à son tour. Jeanne soupçonne une entité démoniaque d’en être la cause. Elle l’aurait d’ailleurs rencontrée. Ce diable vert pourrait aussi être à l’origine des errements d’une communauté de clochards qui a squatté les catacombes et se livre à des actes de canibalisme meurtrier. A leur tête, le propre frère de Lucien, animé par la folie, semble nourrir de bien sombres desseins. Entretemps, Jeanne a rejoint les rangs de la résistance. Elle accompli des missions périlleuses tout en s’intégrant dans un groupe de farfelus. Et l’histoire se focalise sur cet aspect, délaissant quelque peu l’intrigue initiale et laissant le lecteur un peu perplexe. « L’ogre, le zazou, la résistance », deuxième tome de « Catacombes », par Manini et Chevereau, aux éditions Glénat, collection Grafica.

 

12:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : l’ogre, le zazou, la résistance, catacombes, manini, chevereau, glénat, grafica |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.