31/10/2011

Mantique / Prométhée, T4 / Bec, Bocci, Raffaele / Soleil

 

La mythologie grecque a donné naissance à Prométhée. La marche du temps y a associé des significations métaphoriques liées à l’apport de connaissance telles que cette soif qui pousse l’homme à toujours savoir plus, à dépasser le savoir de ses ainés. Cette ambition démesurée va conduire l’humanité à sa perte programmée, par excès de technologie, par irrespect de son environnement naturel, des choix qui mettent en danger l’équilibre à la fois écologique, social et économique de la planète. Ce péril du à la soif de connaissance se retrouve dans les fondements du dogme chrétien. Pourtant, Jésus, le messie, le porteur de lumière, qui se traduit en grec par « lucifer »… Jésus, à l’instar de Prométhée, apportait la connaissance aux hommes. Lucifer désigne actuellement Satan, l’ange préféré de dieu, déchu pour l’avoir défié. Lucifer et Jésus ne pourraient être que les deux facettes d’une même personne. Et si notre monde avait lui aussi deux faces, deux réalités ?! Sans rien dévoiler de l’intrigue, ces quelques réflexions sommaires ouvrent des pistes plausibles pour la compréhension de ce récit empli de mystère. Les huit derniers jours, à treize heures treize précises, des événements cataclysmiques frappent la planète entière. L’humanité subit-elle une attaque extra-terrestre ? Ou pire ? « Mantique », quatrième tome de « Prométhée », par Bec, Bocci et Raffaele, aux éditions Soleil.

 

19:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mantique, prométhée, bec, bocci, raffaele, soleil |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.