31/10/2011

La tête abîmée / Le Fils de l’officier, T1 / Cothias, Ordas, Gallant / Bamboo / coll.Grand angle

 

Il fut un temps où un homme fut condamné à la crucifixion. Mais avant d’être mis à mort, il fut forcé de porter sa croix tout le long du chemin qui le mènera vers le lieu de son supplice ultime. Ce parcours à l’issue irrémédiable est jalonné d’épreuves douloureuses. Une couronne d’épines lui martyrise la tête. Le peuple l’injurie, le houspille. Il tombe et se relève plusieurs fois. A un moment, il rencontre sa mère. Puis une âme charitable le vient en aide pour porter son lourd fardeau. Une autre lui donne un peu de réconfort en essuyant son visage. D’autres encore pleurent sur son sort. Mais personne ne tente rien pour empêcher l’inéluctable. Au seuil de la mort, le supplicié est dépouillé de ses dernières possessions, ses vêtements. Puis il est cloué sur la croix et meurt au terme d’une lente agonie. Cette histoire a traversé le temps. Elle a été transcrite et magnifiée par des éléments relevant du merveilleux. Les grands dogmes en ont fait l’un de leurs piliers. Car cette histoire nous parle. C’est une métaphore de notre condition humaine, de notre existence et des épreuves que nous subissons, les trahisons, la pitié, l’empathie que nous rencontrons forcément tout au long d’une vie qui se termine par la déchéance physique et mentale, puis la mort. Cette BD raconte une vie marquée par les épreuves. « La tête abîmée », premier tome du « Fils de l’officier », par Cothias, Ordas et Gallant, chez Bamboo, collection Grand angle.

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la tête abîmée, le fils de l’officier, cothias, ordas, gallant, bamboo, grand angle |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.