27/10/2011

Khaal, Chroniques d’un empereur galactique - Livre premier / Louis, Sécher / Soleil

 

Il fut un temps où les délinquants étaient déportés dans des bagnes à l’autre bout du monde. L’Australie est un exemple plein d’enseignement. Les bagnards y sont devenus des colons et y ont créé un état, une société réglementée, devenue une des nations les plus enviées, car florissante, démocratique, soucieuse de l’environnement. Ca, c’est le scénario presque idyllique. Maintenant, transposons l’axiome de départ très loin dans le futur. Les parias sont exilés dans un pénitencier au fin fond de la galaxie, une gigantesque station spatiale dans laquelle croupissent des détenus qui, de génération en génération, se sont organisés en communauté, une communauté forcément autarcique, et inévitablement soumise à la loi du plus fort. C’est le scénario du pire. Dans cet univers carcéral, plusieurs races se côtoient, surtout des humains, des psis et des éthérés. Partout ailleurs dans l’univers, une épouvantable guerre intergalactique a causé l’extinction complète de la race humaine. Autant dire que la prison dérivante fait figure d’arche de Noé. C’est un homme qui y fait la loi. Il détient de puissants pouvoirs. Régulièrement, sa suprématie est remise en cause. Il ressort toujours vainqueur des combats. Mais un complot s’organise. Ce space-opéra impitoyable ne manque pas d’emphase. Grandiose ! « Khaal, Chroniques d’un empereur galactique - Livre premier », par Louis et Sécher, aux éditions Soleil.

 

07:16 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : khaal, chroniques d’un empereur galactique, livre premier, louis, sécher, soleil |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.