25/10/2011

La 25e note / Shahidas, T2 / Volante, Galandon / Bamboo / coll.Grand Angle

 

Cette BD évoque une facette du terrorisme qui interpelle tout particulièrement, celle des femmes kamikaze. Qu’un être humain puisse sacrifier sa vie pour une cause en détruisant la vie d’autres personnes représente déjà un mystère en soi. Mais lorsque c’est une femme qui perpètre ce crime, et une mère de famille de surcroît, qui a donc porté la vie en elle, cela devient encore plus incompréhensible et révoltant. Bien sûr, il y a des explications à de tels actes extrêmes, tel le désespoir ou l’accumulation de frustrations, le sentiment d’une profonde injustice impossible à contrecarrer. Et puis il y a l’endoctrinement, insidieux et progressif, la manipulation mentale. Un policier d’origine arabe découvre que sa femme, la mère de sa fille, s’est fait exploser dans un bus bondé de monde. Elle n’avait pourtant aucune raison apparente d’en arriver à commettre un tel acte. Sa vie était tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Vu les circonstances, son mari est mis à l’écart le temps de l’enquête. Il va alors mener ses propres investigations. C’est dans son entourage qu’il trouve une piste à la fois plausible et inimaginable. Un bon sujet, traité avec retenue, intégré dans une intrigue réaliste vécue par des protagonistes au profil convaincant. « La 25e note » deuxième tome de « Shahidas », par Volante et Galandon, aux éditions Bamboo, collection Grand Angle.

 

18:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la 25e note, shahidas, volante, galandon, bamboo, grand angle |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.