22/10/2011

La horde des vivants / Reconquêtes, T1 / Miville-Deschênes, Runberg / Le Lombard

 

Avant d’ouvrir les pages de cette BD, il est utile de se replonger dans nos cours d’histoire et plus particulièrement en ce qui concerne le huitième siècle avant Jésus-Christ. A cette époque, au cœur du continent indo-européen, plusieurs peuplades se livrent des guerres hégémoniques. Un ensemble de peuples nomades des steppes eurasiennes sont sur le point de se rassembler pour former la communauté des Scythes. Les Hittites, quant à eux, sont apparus en Asie Mineure de nombreux siècles auparavant. Ils ont une longue tradition guerrière. La civilisation hittite semble avoir été d'une grande tolérance, aussi bien religieuse que sociale, assimilant les dieux, mythes et rites des peuples conquis. C’est probablement cette ouverture d’esprit qui leur assura une belle longévité jusqu’à leur déclin au huitième siècle avant Jésus-Christ. Supposons que Scythes et Hittites se soient effectivement affrontés. Par contre, dans cette BD, le roi Hammurabi de Babylone s’en mêle, lui qui a vécu dix siècles plus tôt. Là, ce n’est plus crédible. C’est vrai que Hammurabi et son fameux code de lois est un personnage séduisant de l’Antiquité, réputé juste et inspiré. Abstraction faite de ces invraisemblances, l’intérêt du récit réside dans ces rites sanglants pratiqués en des temps obscurs. « La horde des vivants », premier tome de « Reconquêtes », par Miville-Deschênes et Runberg, chez Le Lombard.

 

07:01 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la horde des vivants, reconquêtes, miville-deschênes, runberg, le lombard |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.