20/10/2011

L’imagination au pouvoir / Jour J, T6 / Pécau, Duval, Mr Fab / Delcourt / coll.Neopolis

 

Mai soixante-huit constitue un des moments de notre histoire contemporaine. La France gaulliste se voit bousculée par un mouvement de libération des mœurs d’une ampleur et d’une force exceptionnelles. De longs affrontements se solderont par des changements certes mais pas de l’envergure que le potentiel en place aurait pu générer. Les scénaristes Pécau et Duval prennent pour postulat que les choses auraient pu prendre un autre tournant si le Général De Gaulle s’était crashé dans un accident d’hélicoptère. Les protestataires auraient pris le dessus, en mettant en déroute avec des lance-rockets les chars lancé à la reconquête de Paris aux mains des insurgés. En définitive, le visage de la capitale française présente quelques années un relief déroutant. Sur les façades austères ont germé des excroissances aux allures psychédéliques. Le Centre Beaubourg ne fait nullement l’apologie de l’industrie toute puissante mais celle de la liberté et de l’imagination au pouvoir. Dans ce contexte, une alliance des gauches se profile, sous l’égide de Daniel Cohn-Bendit. Les services secrets américains tentent d’influer sur la politique en approchant Jacques Chirac. Mais c’est François Mitterand qui deviendra Président. Une BD fouillée, mais un peu fouillis aussi : « L’imagination au pouvoir », sixième tome de « Jour J », par Pécau, Duval et Mr Fab, aux éditions Delcourt, collection Neopolis.

 

 

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : l’imagination au pouvoir, jour j, pécau, duval, mr fab, delcourt, neopolis |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.